Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après Paris, sept Etats US refusent d'accepter des réfugiés syriens

Reuters16/11/2015 à 19:08

BOSTON, 16 novembre (Reuters) - Sept Etats des Etats-Unis, dont le Texas et la Louisiane, ont annoncé qu'ils refuseraient désormais d'accueillir des réfugiés syriens sur leur territoire à la suite des attentats de vendredi soir à Paris. L'Alabama et le Michigan ont pris cette initiative dès dimanche. Le Texas, l'Arkansas, l'Indiana, la Louisiane et le Mississippi se sont ralliés à eux lundi. "Le Texas ne peut pas participer à un programme qui aboutirait à la relocalisation au Texas de réfugiés syriens dont n'importe lequel d'entre eux pourrait être lié au terrorisme", explique Greg Abbott, le gouverneur républicain du Texas, dans une lettre ouverte adressée à Barack Obama. "Ni vous ni aucun autre responsable fédéral ne peut garantir que des réfugiés syriens ne se livreront pas à une activité terroriste", ajoute-t-il. Face à la crise des réfugiés en Europe, l'administration Obama s'est fixé comme objectif annuel d'accueillir 15.000 réfugiés supplémentaires sur les deux prochaines années. (voir ID:nL5N11Q0Q5 ) Ils s'appuient notamment sur le fait qu'un passeport syrien a été retrouvé à côté du corps de cet homme, qui s'est fait exploser près du Stade de France. Il est au nom d'un Syrien de 25 ans, Ahmad al Mohammad, qui s'est fait contrôler le mois dernier en Grèce. (voir ID:nL8N13B1IE ) Mais des juristes estiment que les gouverneurs n'ont pas nécessairement le pouvoir de s'opposer à l'admission de réfugiés sur le territoire de leurs Etats. "En matière d'immigration, le pouvoir est dévolu au gouvernement fédéral. S'ils accueillent des réfugiés syriens, ils seront là", relève Deborah Anker, qui enseigne le droit à la Harvard Law School. "Les gens ne se rendront pas à la frontière d'un Etat en particulier. C'est le gouvernement fédéral qui les acheminera", ajoute cette spécialiste des questions d'immigration. Les gouverneurs de ces sept Etats sont tous républicains; l'un d'eux, Bobby Jindal, gouverneur de Louisiane, brigue l'investiture de son parti en vue de l'élection présidentielle de novembre 2016. Un autre candidat des primaires républicaines, Ben Carson, a estimé lui que le Congrès devait suspendre le financement de tous les programmes liés à l'accueil de réfugiés syriens. Plusieurs autres candidats lancés dans les primaires républicaines, dont Jeb Bush et Donald Trump, ont parallèlement réclamé lundi une intensification de l'engagement militaire américain contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak. Ils se gardent toutefois de prôner le déploiement d'importantes forces de combat américaines au sol pour affronter les islamistes. (voir ID:nL8N13B4GR ) (Scott Malone; Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.