Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Après le score du FPÖ, le gouvernement autrichien promet d'agir

Reuters24/05/2016 à 14:23
    par Shadia Nasralla et François Murphy 
    VIENNE, 24 mai (Reuters) - Au lendemain de la défaite in 
extremis du candidat de l'extrême droite à la présidence 
autrichienne, le gouvernement de coalition au pouvoir à Vienne 
s'est engagé mardi à prendre au sérieux le message adressé par 
les électeurs. 
    Alexander van der Bellen, soutenu par les écologistes, n'a 
remporté le second tour qu'avec 31.000 voix d'avance sur Norbert 
Hofer, le candidat du Parti de la liberté (FPÖ) islamophobe et 
eurosceptique. 
    L'annonce de sa victoire sur le fil, qu'il a fallu attendre 
près de 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, a été 
accueillie avec un soupir de soulagement par les partis 
politiques traditionnels d'Europe, tous ou presque confrontés à 
la montée de l'extrême droite. 
    Mais le FPÖ n'avait jamais atteint un tel score et les 
sondages le placent pour l'heure en tête des intentions de vote 
en vue des élections législatives prévues dans deux ans. "Ce 
n'est que le début", a commenté Heinz-Christian Strache, le 
président du parti d'extrême droite.   
    "Une chose est absolument claire : la protestation qui vient 
d'être exprimée doit être prise au sérieux", a souligné mardi    
 le chancelier autrichien Christian Kern, tirant les premiers 
enseignements de ce suspense électoral. 
    Christian Kern, issu du Parti social-démocrate (SPÖ), a 
accédé à la tête du gouvernement de coalition avec les chrétiens 
conservateurs de l'ÖVP après le premier tour, le 24 avril, qui a 
tourné au cauchemar pour les deux partis qui dominaient la vie 
politique autrichienne depuis la fin de la Deuxième Guerre 
mondiale. Leur élimination prématurée a conduit le chancelier 
social-démocrate Werner Faymann à s'effacer au profit de 
l'ancien directeur de la compagnie des chemins de fer. 
    S'exprimant à l'issue d'un conseil des ministres, Christian 
Kern a déclaré mardi matin que l'isolationnisme et 
l'euroscepticisme ne pouvaient être une solution pour 
l'Autriche, dont l'économie dépend largement de ses 
exportations.  
    "La croyance selon laquelle on pourrait faire disparaître 
comme par magie la question migratoire est une illusion", a-t-il 
dit. 
    Mais il a promis de présenter rapidement un plan d'action 
portant notamment sur la crise migratoire et la sécurité, deux 
thèmes qui ont favorisé la campagne du FPÖ. Il s'est engagé à 
agir également sur la relance de l'économie, sur l'emploi et sur 
une simplification de l'administration. 
    "Vous nous entendrez dans les prochaines semaines", a-t-il 
dit. 
    De son côté, Van der Bellen a demandé aux médias de "ne pas 
dramatiser la polarisation de l'Autriche". "C'est tous ensemble 
que nous formons notre belle Autriche", a-t-il dit. 
 
 (Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.