Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Après Cologne, la Slovaquie demande un sommet européen

Reuters08/01/2016 à 17:35
 (Actualisé avec précisions, réaction du Conseil européen) 
    BRATISLAVA, 8 janvier (Reuters) - Le Premier ministre 
slovaque Robert Fico a réclamé vendredi la tenue d'un conseil 
européen extraordinaire pour accélérer le renforcement des 
frontières européennes à la suite des agressions dont des femmes 
ont été victimes dans la nuit du nouvel an à Cologne. 
    Les dirigeants européens se sont engagés mi-décembre à doter 
l'UE d'une force de gardes-côtes et des frontières afin 
d'endiguer le flux de réfugiés et de migrants qui tentent de 
gagner le Vieux continent. (voir  ID:nL8N14703M ) 
    Mais le Premier ministre slovaque, qui s'exprimait devant la 
presse, a jugé que le projet, en l'état, serait trop long à se 
mettre en place. 
    "Le calendrier initial des préparatifs de cette agence de 
gardes-côtes et des frontières est inacceptable. Lorsqu'elle 
aura été créée, cet automne au plus tôt, deux millions de 
migrants pourraient être entrés en Europe", a-t-il déploré. 
    Comme la République tchèque, la Hongrie et la Roumanie, la 
Slovaquie est hostile à la répartition des réfugiés et des 
migrants arrivés en Italie et en Grèce. 
    Bratislava estime que les agressions de Cologne, imputées à 
des hommes d'"origine arabe ou nord-africaine" par la police 
locale, illustrent les risques associés à l'arrivée de migrants 
et de réfugiés. 
    Cent vingt et une femmes ont dit avoir été victimes de vols, 
de menaces et de violences sexuelles commises par de jeunes 
hommes, pour la plupart ivres, dans le quartier de la 
cathédrale, à Cologne. Selon un porte-parole du ministère 
allemand de l'Intérieur, 18 demandeurs d'asile sont impliqués 
dans ces violences. (voir  ID:nL8N14S21Z ) 
    Sur son fil Twitter, le Premier ministre tchèque, Bohuslav 
Sobotka, a appuyé l'initiative de son homologue slovaque. "La 
République tchèque est prête à soutenir toutes les mesures pour 
accélérer la formation de gardes-frontières européens, y compris 
un Conseil européen exceptionnel", écrit-il. 
    Mais à Bruxelles, un porte-parole de Donald Tusk, le 
président polonais du Conseil européen, a dit n'avoir reçu 
aucune demande de la Slovaquie et a ajouté que Tusk n'avait pas 
l'intention de convoquer de sommet extraordinaire. 
    Le prochain conseil européen est programmé les 18 et 19 
février prochain. Il devrait être dominé par la question des 
négociations avec la Grande-Bretagne. 
    "A ce stade, a dit le porte-parole, nous n'avons reçu aucune 
requête en vue d'un sommet spécial. Le président Tusk n'envisage 
pas et n'a pas l'intention pour le moment de convoquer un sommet 
spécial." 
 
 (Tatiana Jancarikova et Robert Muller, avec Jan Strupczewski à 
Bruxelles; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.