1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Antoine Griezmann : "Clairefontaine, c'est horrible !"

Le Point23/05/2017 à 10:10

Antoine Griezmann après la victoire de l'équipe de France face à l'Allemagne en demie-finale de l'Euro.

En dépit d'un mantra de Saint-Exupéry (« Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve une réalité ») tatoué sur l'avant-bras, Antoine Griezmann confesse ne pas ouvrir beaucoup de livres. Mais, à 26 ans, le Petit Prince de l'Atlético de Madrid publie des Mémoires précoces (Derrière le sourire, Robert Laffont) dans lesquels il raconte comme il est passé de paria des centres de formation français à chouchou de nos compatriotes. Après les enfants terribles Anelka, Ribéry ou Benzema, place à un footballeur « normal » qui, comme son idole Beckham, pratique aussi l'?cuménisme en matière publicitaire. Au lendemain de ses adieux au stade Vicente-Calderon, nous l'avons confessé chez son éditeur à Paris.

Le Point.fr : Était-ce dur, en écrivant cette autobiographie avec le journaliste Arnaud Ramsay, de se remémorer les finales perdues ?

Antoine Griezmann : Le plus dur a été de partir de chez mes parents à 14 ans. Le déracinement à Bayonne et Saint-Sébastien, ça a été long à digérer. Même à 18 ans, ça m'arrivait de pleurer parce que je rêvais d'être avec ma famille. Et même encore aujourd'hui, quand c'est mon anniversaire et que je suis en sélection, j'ai envie d'être avec ma femme, ma fille, mes parents, ma s?ur et mon frère. C'est dur, mais j'aurai le temps après ma carrière de profiter de tout ça. Le plus important pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer