Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Antilles-Guyane vote à gauche, contrairement à la métropole

Reuters07/12/2015 à 12:25
    par Cécile Everard 
    FORT-DE-FRANCE, Martinitique, 7 décembre (Reuters) - Très 
éloignées géographiquement de l'Hexagone, les Antilles-Guyane se 
sont aussi démarquées dimanche par leur vote majoritairement à 
gauche aux élections régionales, alors que le Front national est 
en tête dans six régions de métropole.  
    La Martinique et la Guyane, qui pour la première fois 
votaient pour leur Collectivité territoriale, ont laissé en tête 
les présidents de région sortants, respectivement Serge Letchimy 
(divers gauche) et Rodolphe Alexandre (divers).  
    Les Guadeloupéens ont créé une petite surprise en plaçant 
Ary Chalus (divers gauche) devant l'ancien ministre des 
Outre-mer et président sortant le socialiste Victorin Lurel. 
    En Guyane, Rodolphe Alexandre a totalisé 42,35% des voix à 
la tête d'une liste qui est un patchwork d'élus de la majorité 
régionale, de dissidents de partis de gauche, et de 
personnalités de droite, comme de gauche.  
    Rodolphe Alexandre, lui-même membre du Parti socialiste 
guyanais jusqu'en 2008, avait été investi par l'UMP aux 
dernières élections régionales.  
    En 2010, il l'avait ainsi emporté avec 56,11 % des voix au 
second tour, face à l'actuelle ministre de la Justice, 
Christiane Taubira. Il s'agit maintenant pour lui de 
"transformer l'essai", selon ses premières déclarations, même 
s'il se voyait bien élu dès le premier tour, face à la liste 
menée par Alain Tien-Liong, président du conseil départemental 
depuis 2008, qui totalise 30,24% des votes.  
     
    1,4% DES VOIX EN GUADELOUPE POUR LE FN 
    En Guadeloupe, l'ancien ministre des Outre-mer, Victorin 
Lurel, s'est laissé dépasser par son principal rival, Ary 
Chalus, avec 41,09% des voix contre 43,55%. Ils se retrouveront 
au deuxième tour dimanche prochain.  
    Victorin Lurel, président du Conseil régional de Guadeloupe 
depuis 2004, a fait une parenthèse de mai 2012 à mars 2014, 
lorsqu'il était ministre du gouvernement Ayrault.  
    Ary Chalus, lui, est maire de Baie-Mahault et député (groupe 
radical, républicain, démocrate et progressiste).  
    Le candidat des Républicains, Laurent Bernier, est arrivé 
loin derrière avec 4,49% des voix. La Guadeloupe abritait le 
seul candidat Front national des Antilles-Guyane, Stéphane 
Viennet, qui a totalisé 1,40% des voix.  
    En Martinique, une triangulaire aura lieu dimanche prochain 
entre la liste du président de région sortant, et député 
apparenté socialiste, Serge Letchimy, qui regroupe une dizaine 
d'organisations politiques, dont le Parti progressiste 
martiniquais (PPM). Elle est arrivée en tête, avec 38,96% des 
suffrages exprimés.  
    En face de lui, la liste "Gran samblé", conduite par Alfred 
Marie-Jeanne (député gauche démocrate et républicaine, Mouvement 
indépendantiste martiniquais) et Claude Lise (ex-PPM) a totalisé 
38,28% des voix. Enfin, une liste de droite tire son épingle du 
jeu, celle du chef d'entreprise Yan Monplaisir (Les 
Républicains, MoDem), qui a atteint 14,32% des voix.  
    Les Collectivités territoriales de Martinique et Guyane sont 
issues d'un "oui" au référendum de janvier 2010 et le fruit de 
la fusion des conseils régional et départemental. 
    La Guadeloupe n'a, pour l'instant, pas eu à se prononcer sur 
une éventuelle évolution institutionnelle.  
 
 (Edité par Yves ClarisseYves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.