Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Annan déplore la focalisation sur Moscou dans le dossier syrien

Reuters07/07/2012 à 17:08

Annan déplore la focalisation sur Moscou dans le dossier syrien

PARIS (Reuters) - Penser que la Russie seule peut déterminer l'évolution de la crise en Syrie est une erreur, estime l'émissaire Kofi Annan qui appelle, dans une interview publiée samedi par Le Monde, les pays impliqués dans ce dossier à "trouver le moyen de travailler ensemble".

"La Russie a de l'influence mais je ne suis pas certain que les événements seront déterminés par la Russie seule", déclare l'ancien secrétaire général de l'Onu.

"La focalisation unique sur la Russie irrite beaucoup les Russes", poursuit-il dans cette interview publiée au lendemain de la réunion à Paris du groupe des Amis du peuple syrien au cours de laquelle l'attitude de Moscou a été stigmatisée.

La secrétaire américaine d'Etat, Hillary Clinton, a notamment estimé que la Russie comme la Chine, qui ont paralysé par leur veto l'adoption d'une résolution au Conseil de sécurité, devraient "payer le prix" de leur soutien au régime de Bachar al Assad, s'attirant des réactions indignées de Moscou et Pékin.

"Ce qui me frappe, c'est qu'autant de commentaires sont faits sur la Russie (...) et que, surtout, peu de choses sont dites à propos des autres pays qui envoient des armes, de l'argent et pèsent sur la situation sur le terrain", relève Kofi Annan.

"Il est dans l'intérêt de la Russie comme des autres pays de trouver le moyen de travailler ensemble", souligne-t-il, sous peine de voir la Syrie "éclater en morceaux" et "éviter qu'elle crée une solution incontrôlable dans la région".

L'émissaire de l'Onu estime également que la recherche d'une solution à la crise syrienne doit intégrer l'Iran, dont les Occidentaux ont refusé qu'il soit associé à la réunion du Groupe d'action sur la Syrie réuni le week-end dernier à Genève sous l'impulsion d'Annan.

"L'Iran est un acteur. Il devrait faire partie de la solution. Il a de l'influence et nous ne pouvons pas l'ignorer", souligne-t-il.

Nommé en février envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe, Kofi Annan, qui a présenté un plan de sortie de crise et négocié un cessez-le-feu qui n'a tenu que quelques heures, mi-avril, admet par ailleurs que sa mission est pour l'heure un échec.

"A l'évidence, nous n'avons pas réussi. Et peut-être n'y a-t-il aucune garantie que nous allons réussir. Mais avons-nous étudié des alternatives ? Avons-nous mis les autres options sur la table ?", interroge-t-il.

Henri-Pierre André pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.