Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

THALES

103.75EUR
+0.34% 
Ouverture théorique 103.80
indice de référence SBF 120

FR0000121329 HO

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    103.20

  • clôture veille

    103.40

  • + haut

    104.05

  • + bas

    102.95

  • volume

    231 344

  • valorisation

    22 063 MEUR

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    23.04.18 / 17:35:11

  • secteur

    Défense

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    93.38

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    114.10

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter THALES à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter THALES à mes listes

    Fermer

Ankara reprend les discussions sur son système de missiles-sces

Reuters26/02/2015 à 18:26

* Un contrat de $3,4 milliards * Intérêt de groupes américain et franco-italien * La Russie réaffirme son intérêt pour le contrat * Interrogation sur l'intégration du système à l'Otan par Orhan Coskun et Tulay Karadeniz ANKARA, 26 février (Reuters) - La Turquie veut reprendre des discussions avec des entreprises européennes et américaines sur son système de missiles de longue portée car le groupe chinois présélectionné tarde à satisfaire tous les critères de ce projet de plusieurs milliards de dollars, ont indiqué jeudi deux responsables politiques. En 2013, le chinois China Precision Machinery Import and Export a été choisi comme candidat préféré pour l'appel d'offres de 3,4 milliards de dollars (3,0 milliards d'euros) lancé par Ankara. Le ministre turc de la Défense, Ismet Yilmaz, a dit la semaine dernière que ce système de défense, dont la Turquie souhaite depuis longtemps se doter, ne serait pas intégré au dispositif de l'Otan, dont le pays est membre, mais quelques jours plus tard, un porte-parole de la présidence a affirmé le contraire. Un responsable de la Défense a dit à Reuters jeudi que des points d'interrogations demeureraient sur la proposition chinoise, notamment sur les "transferts de technologie". "Les contacts sur ce dossier se poursuivent. Assurer le transfert technologique est l'un des points les plus importants de l'appel d'offres et sur ce sujet, aucune garantie totale n'a été apportée", a déclaré ce fonctionnaire. Des représentants des Etats-Unis et de l'Otan ont critiqué la décision de la Turquie de se tourner vers la Chine pour ce contrat et plus encore vers China Precision Machinery, visé par des sanctions américaines pour avoir vendu des armes à l'Iran, à la Syrie et à la Corée du Nord. Le groupe américain Raytheon RTN.N , le groupe franco-italien Eurosam et la Russie, éliminée au premier tour de l'appel d'offres, figurent parmi les candidats toujours désireux de fournir à la Turquie un système de missile anti-aérien, ont dit à Reuters des responsables turcs. Eurosam, détenu par le groupe européen MBDA et le français Thales TCFP.PA , s'était classé en deuxième position dans l'appel d'offres initial. Le groupe américain Raytheon avait de son côté soumis une offre avec son système de missiles sol-air Patriot, actuellement en service dans 13 pays dans le monde. Un des responsables turcs a dit qu'une délégation de la Défense s'était rendue en Italie fin janvier pour discuter avec Eurosam. "En mars, une délégation ira aux Etats-Unis pour des discussions avec d'autres prétendants. Puis, une délégation se rendra en Chine pour y tenir des entretiens", a-t-il dit. Selon les sources, en dépit des manifestations d'intérêt russes, la Turquie ne discute pas actuellement avec les Russes. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

+0.34%
+0.38%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.