Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ankara et la coalition lancent une offensive contre l'EI

Reuters24/08/2016 à 08:37

OFFENSIVE ANTI-EI MENÉE PAR LA TURQUIE

ISTANBUL (Reuters) - Les forces spéciales turques ont lancé mercredi une offensive contre l'Etat islamique à la frontière turco-syrienne avec l'appui de la coalition formée par les Etats-Unis pour combattre le mouvement djihadiste, rapportent les autorités turques.

L'artillerie turque avait auparavant ouvert le feu vers 01h00 GMT en direction de Djarablous, ville tenue par l'EI du côté syrien, a-t-on appris de sources militaires.

Les images de CNN Türk diffusées en direct et tournées depuis la ville frontalière de Karkamis, côté turc, montrent des nuages de fumée s'élevant au-dessus de cette zone du nord-est de la Syrie. On y voit par ailleurs des chars turcs prendre position à la frontière, sans la franchir, et ouvrir le feu.

L'artillerie turque a visé une soixantaine de cibles et les avions de la coalition ont bombardé quatre positions de l'EI, tandis que des membres des forces spéciales passaient la frontière, précise-t-on de sources proche de l'armée.

"L'objectif de l'opération est d'assurer la sécurité à la frontière et l'intégrité territoriale de la Syrie tout en soutenant la coalition emmenée par les Etats-Unis dans son combat contre l'Etat islamique", a-t-on déclaré, ajoutant qu'il s'agissait également d'ouvrir la voie à une opération terrestre.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu s'est engagé lundi à éradiquer totalement l'Etat islamique (EI) des zones frontalières de la Syrie après l'attentat attribué à l'organisation djihadiste qui a fait 54 morts, dont 22 enfants, samedi à Gaziantep.

ARRÊTER LES KURDES, UNE PRIORITÉ POUR ANKARA

Le gouvernement turc, qui s'inquiète par ailleurs des succès des forces kurdes dans le nord de la Syrie, a par ailleurs promis d'apporter toute l'aide nécessaire aux rebelles syriens qui s'apprêtent à donner l'assaut à Djarablous pour barrer la route aux Kurdes des unités de protection du Peuple (YPG).

La milice s'est emparée mardi de la quasi totalité d'Hassaka, dans le même secteur, où ils ont infligé une sévère défaite aux forces progouvernementales.

Les YPG, pièce maîtresse de la campagne américaine de lutte contre le EI, tient une bonne part du nord de la Syrie, région qui jouit d'une autonomie de fait depuis le début du conflit, et militent pour l'instauration d'un régime fédéral afin de préserver cette autonomie, dans le cadre d'un règlement du conflit.

Elles tiennent désormais une bande de 400 km le long de la frontière turque, qui va de la frontière irakienne à l'Euphrate, ainsi qu'une poche appelée Afrin dans le Nord-Ouest syrien. Avant la prise d'Hassaka, les miliciens kurdes avaient déjà obtenu une grande victoire le 12 août en reprenant Manbij, 40 km au sud de Djarablous, à l'EI, sous la bannière des Forces démocratiques de Syrie, l'alliance soutenue par les puissances occidentales à laquelle ils appartiennent.

A Ankara, on redoute que leurs succès n'attisent les ambitions de leurs frères turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui ont repris les armes en juillet 2015 lorsque que le président Recep Tayyip Erdogan s'est lancé dans une "guerre synchronisée" contre l'EI et les séparatistes.

Pour le gouvernement turc, la priorité est donc d'empêcher les YPG de prendre Djarablous.

(Humeyra Pamuk; Danielle Rouquié et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.