Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Angela Merkel et la CDU triomphent aux élections allemandes

Reuters22/09/2013 à 22:52

TRIOMPHE D?ANGELA MERKEL ET DE LA CDU AUX ÉLECTIONS ALLEMANDES

par Stephen Brown et Noah Barkin

BERLIN (Reuters) - Angela Merkel est assurée d'obtenir un troisième mandat de chancelière en Allemagne après la très large victoire du bloc conservateur CDU-CSU aux élections législatives de dimanche.

Seuls Konrad Adenauer et Helmut Kohl avaient réussi avant elle à se faire élire à trois reprises.

La chancelière pourrait même gouverner sans coalition, à en croire des projections des chaînes de télévision qui accordent une majorité absolue d'un à trois sièges à l'Union chrétienne démocrate et son alliée l'Union chrétienne sociale au Bundestag, la chambre basse du parlement.

Un tel cas de figure serait historique, un parti allemand n'ayant plus obtenu de majorité absolue à la chambre basse du parlement depuis le chancelier chrétien-démocrate Konrad Adenauer en 1957.

"C'est un super résultat", a lancé Angela Merkel à ses partisans en liesse après la diffusion des sondages de sortie des urnes accordant à la CDU-CSU 42 à 42,5% des voix, huit points de plus qu'aux précédentes élections de 2009 et leur plus gros score depuis 1990.

"Nous ferons tout notre possible ensemble pour faire de ces quatre prochaines années des années de succès pour l'Allemagne. Il est trop tôt pour dire comment nous procéderons, mais aujourd'hui, nous devons nous réjouir", a-t-elle ajouté.

Angela Merkel n'est en tout cas pas certaine de continuer à gouverner avec les libéraux du FDP, qui frôleraient sans l'atteindre le seuil de 5% des voix requis pour entrer au parlement. Le FDP, avec qui la chancelière gouvernait depuis quatre ans, est crédité de 4,5% à 5,0% selon les sondages de sortie des urnes diffusés par les chaînes ARD, ZDF et RTL.

LE PARTI ANTI-EURO AUX PORTES DU BUNDESTAG

Autre surprise du scrutin, qui ajoute à l'incertitude, le parti anti-euro Alternative pour l'Allemagne (AfD), avec 4,5 à 4,9% des voix, manquerait de très peu son entrée au Bundestag.

"Si l'AfD entre au parlement, le débat sur l'euro sera bouleversé en Allemagne", confie un proche d'Angela Merkel.

A gauche, les sociaux-démocrates du SPD sont crédités de 25,5 à 26,5% des voix, trois points de plus qu'en 2009, et le parti de gauche Die Linke, donné à 8,5% des voix, passerait devant les Verts, crédités de 8%.

La formation d'une "grande coalition" avec les sociaux démocrates (SPD) ne serait pas pour déplaire à certains de ses partenaires européens, qui aimeraient la voir assouplir sa position à l'égard des Etats membres malmenés par la crise, tels que la Grèce.

Angela Merkel a déjà été contrainte de se tourner vers le SPD, avec lequel elle a déjà cohabité lors de son premier mandat de 2005 à 2009.

Mais l'expérience s'est soldée par un net recul électoral de la formation de centre gauche, tombée à 23% en 2009, dont certains membres sont désormais très hostiles à une nouvelle coalition "rouge-noire".

En toute hypothèse, sauf si celle d'une majorité absolue pour la CDU-CSU se confirme, les négociations en vue de former une coalition se prolongeront pendant plusieurs semaines.

Avec Stephen Brown, Erik Kirschbaum et Sakari Suoninen; Jean-Philippe Lefief, Guy Kerivel et Jean-Stephane Brosse pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.