1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Amsterdam récupère le siège de l'Agence européenne des médicaments

Reuters20/11/2017 à 19:13

AMSTERDAM RÉCUPÈRE LE SIÈGE DE L'AGENCE EUROPÉENNE DES MÉDICAMENTS

BRUXELLES/PARIS (Reuters) - Les 27 Etats membres de l'Union européenne ont décidé lundi de transférer le siège de l'Agence européenne des médicaments (AEM) de Londres à Amsterdam après la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, alors que Lille espérait être choisie.

La décision a été prise par les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, annonce un communiqué européen.

Selon des sources diplomatiques, la capitale économique des Pays-Bas était à égalité de voix avec Milan au troisième tour de scrutin et l'a emporté après tirage au sort.

Les 900 agents de l'AEM ne viendront donc pas à Lille en 2019, ce que la maire socialiste de la métropole du Nord de la France, Martine Aubry, et le président Les Républicains de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, ont déploré.

"Nous ne pouvons que regretter le soutien tardif et timide affiché par le Président de la République", Emmanuel Macron, ont déclaré ces deux dirigeants dans un communiqué commun.

Alors que Lille et la région "portaient cette candidature depuis plus de six mois, c'est seulement la semaine dernière que le président de la République (...) a exprimé publiquement son soutien à notre initiative commune. Or, une véritable mobilisation du président Macron aurait dû faire la différence."

"Pour les habitants des Hauts-de-France, c'est une nouvelle déception, après les difficultés rencontrées sur le Canal Seine-Nord et le manque d'intérêt de l'exécutif pour le choix de Lille comme capitale mondiale du design", ajoutent-ils.

L'AEM est responsable de l'évaluation scientifique, de la supervision et du contrôle de la sûreté des médicaments dans l'Union européenne. C'est un outil essentiel du fonctionnement du marché unique pour les médicaments dans l'UE.

Les ministres européens devaient aussi décider ce lundi du transfert de l'Autorité bancaire européenne (ABE), dont le siège est également à Londres.

Paris, Dublin et Francfort ont été sélectionnées pour le second tour lundi soir, ont déclaré des diplomates.

(Gabriela Baczynska; Henri-Pierre André pour le service français, avec Emmanuel Jarry à Paris)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    20 novembre20:52

    Vu les performances de beaucoup de médicaments, quand ce n'est pas leur contre-performances, ne pas les prescrire serait un must!

    Signaler un abus

  • dupon666
    20 novembre19:34

    vu les prescriptions inutiles,la plupart du temps ce ne sont pas 40% qu'il faudrait jeter mais 100%

    Signaler un abus

  • jmmerle
    20 novembre19:31

    Amsterdam va peut-être pouvoir faire ce que Londres n'a pas su faire : exiger que les labos vendent leurs médocs en vrac. En France, quand on achète 12 gélules pour un traitement de 6 jours, le pharmacien fait une vente forcée de 20 gélules. Résultats : 40% à jeter. En France, on a pas d'idée, mais on s'en fout, on a les moyens.

    Signaler un abus

  • 134159cd
    20 novembre19:30

    Dommage car stratégiquement Lille était le meilleur choix

    Signaler un abus

  • janaliz
    20 novembre19:29

    Dites-vous bien que l'égosillé n'a rien à faire des Français...Seul son ego l'intéresse... Si vous n'avez pas encore compris c'est à désespérer !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.