1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ambassadrice des pôles : Sibeth Ndiaye justifie l'éviction de Ségolène Royal
Boursorama avec AFP Services24/01/2020 à 11:43

Le torchon brûlait depuis plusieurs semaines entre l'ancienne candidate à l'élection présidentielle et l'exécutif. 

Ségolène Royal, le 23 janvier 2020, à Marseille ( AFP / CHRISTOPHE SIMON )

"Elle n'a pas souhaité apporter de réponses à ces observations, nous en tirons les conséquences". La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a confirmé ce vendredi que Ségolène Royal ne sera plus l'ambassadrice des pôles de l'exécutif. L'ancienne ministre, qui avait multiplié les critiques envers Emmanuel Macron et le gouvernement, devait être officiellement démise de ses fonctions ce vendredi 24 janvier. "C'est effectivement à l'ordre du jour du Conseil de ministres, dans la partie relative aux nominations" , a indiqué Sibeth Ndiaye sur le plateau de BFMTV.

Royal prépare le terrain pour sa "troisième voie"

"Nous avons fait des observations à Mme Royal, en tant qu'ambassadrice de la République française pour les pôles, elle n'a pas souhaité apporter de réponses à ces observations, nous en tirons les conséquences" , a t-elle commenté, précisant qu'une nouvelle nomination qui "sera faite pour occuper ce poste", qu'elle qualifie de "très important".

L'ex-candidate a la présidentielle, qui vient de créer une association politique pour construire "une troisième voie entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen", a répété qu'elle n'excluait pas d'être candidate en 2022, si elle est "la mieux placée pour représenter cette troisième voie"

25 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    24 janvier16:44

    L'enquête du PNF? Il n'y a qu'une enquête du PNF pour blanchir une oie ou noircir un concurrent.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer