Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Altifort estime être en mesure de sauver l'aciérie Ascoval
Reuters07/12/2018 à 20:44

ALTIFORT ESTIME ÊTRE EN MESURE DE SAUVER L'ACIÉRIE ASCOVAL

PARIS (Reuters) - Le groupe franco-belge Altifort a déposé une offre sans clause suspensive qu'il considère à même de sauver l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), a annoncé vendredi son directeur général, Bart Gruyaert.

La proposition sera présentée mercredi prochain devant le tribunal de commerce de Strasbourg.

"L'Etat a tenu ses engagements. L'Etat va prêter 25 millions d'euros (sur une enveloppe de 145 millions d'euros) pour compléter les financements privés qu'on a trouvés pour ce projet. Donc, on a le financement pour les cinq années à venir", a déclaré Bart Gruyaert au micro de franceinfo.

"Je considère aujourd'hui que tous les éléments sont réunis pour un avis favorable du tribunal", a-t-il ajouté.

Coentreprise d'Ascometal (60%) et de Vallourec (40%), l'usine de Saint-Saulve a été exclue début 2018 du périmètre de rachat d'Ascometal par le groupe suisse Schmolz + Bickenbach, ce qui a mis de facto le sort de ses 280 salariés en suspens.

En visite dans le Pas-de-Calais le 8 novembre dernier, le président Emmanuel Macron avait promis aux salariés d'Ascoval et à leurs familles que l'Etat se battrait pour trouver une solution.

(Elizabeth Pineau, édité par Danièle Rouquié)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer