Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ALSTOM

40.96EUR
-0.34% 
Ouverture théorique 40.96
indice de référence SBF 120

FR0010220475 ALO

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    41.10

  • clôture veille

    41.10

  • + haut

    41.26

  • + bas

    40.79

  • volume

    677 280

  • valorisation

    9 100 MEUR

  • capital échangé

    0.30%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:37:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    36.87

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    45.05

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ALSTOM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ALSTOM à mes listes

    Fermer

Alstom-Rencontre entre les syndicats et le gouvernement le 4/10

Reuters30/09/2016 à 18:05
 (Actualisé avec report du comité d'entreprise de groupe) 
    PARIS, 30 septembre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat à 
l'Industrie, Christophe Sirugue, a annoncé vendredi qu'il 
rencontrerait le 4 octobre les syndicats d'Alstom  ALSO.PA  et 
la direction du groupe pour faire des propositions pour le 
sauvetage du site de Belfort. 
    La réunion aura lieu dans la matinée à Belfort et une 
conférence de presse aura lieu à l'issue de la rencontre. 
    "Je rendrai compte des propositions dans une réunion de 
travail", a déclaré à Reuters Christophe Sirugue. 
    Alstom a fait savoir qu'un comité d'entreprise de groupe au 
niveau européen, qui devait avoir lieu le même jour pour 
examiner les projets de la direction et du gouvernement, avait 
été reporté à une date ultérieure, sans autre précision. 
    Manuel Valls a pressé jeudi Alstom de faire "les 
investissements nécessaires", alors qu'une solution tarde à se 
dégager des négociations entre le gouvernement et la direction 
du groupe pour sauver Belfort.   
    Le Premier ministre a déclaré au Sénat que le gouvernement 
présenterait ses propositions "dans les prochains jours". 
    L'enjeu de ces négociations menées par le secrétaire d'Etat 
à l'Industrie, Christophe Sirugue, dépasse largement le sort du 
site de Belfort et des quelque 400 emplois qui y sont menacés.   
  
    La direction d'Alstom a annoncé le 7 septembre son intention 
de transférer en Alsace son usine de Belfort, spécialisée dans 
la production de motrices, faute de commandes suffisantes. 
    A sept mois de l'élection présidentielle, le gouvernement 
veut éviter que cela ne devienne un nouveau Florange, où la 
fermeture de hauts-fourneaux est jugée par une partie de la 
gauche comme un symbole de l'impuissance du pouvoir socialiste. 
    Christophe Sirugue a précisé mercredi à l'Assemblée 
nationale qu'il poursuivait un triple objectif dans ses échanges 
avec les acteurs de la filière ferroviaire : donner de la 
visibilité à Alstom en matière de commandes publiques, combler 
le "trou" de son carnet de commandes pour les années à venir et 
diversifier l'activité du site de Belfort. 
    L'Etat dispose jusqu'à octobre 2017 de 20% des actions 
d'Alstom mises à sa disposition par le groupe Bouygues BOUY.PA 
et donc d'autant de droits de vote. 
    Mais lors de son audition, mardi, par la commission des 
affaires économiques de l'Assemblée, le PDG d'Alstom, Henri 
Poupart-Lafarge, s'est montré relativement peu réceptif aux 
arguments du gouvernement. 
    Il a dit ne pas voir "d'issue structurelle" aux problèmes du 
site de Belfort et émis des doutes sur la possibilité de 
convaincre la SNCF ou la RATP de passer de nouvelles commandes 
dans le seul but de remplir les carnets de commande d'Alstom. 
    "J'ai trop conscience de la difficulté du transport 
ferroviaire en France pour aller forcer des commandes de trains 
qui iraient rouiller dans des placards", a-t-il expliqué. 
    Il a estimé que l'avenir d'Alstom résidait dans les 
exportations, qui supposent de plus en plus souvent une 
production hors du territoire français. 
 
 (Emmanuel Jarry, avec Gilbert Reilhac et Dominique Vidalon, 
édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

-0.34%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.