Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne-Un tribunal bloque une fusion, revers pour Gabriel

Reuters12/07/2016 à 18:09
    par Matthias Inverardi et Gernot Heller 
    DUSSELDORF, 12 juillet (Reuters) - Un tribunal de Dusseldorf 
a invalidé mardi une décision du ministre de l'Economie Sigmar 
Gabriel qui autorisait Edeka, première chaîne de supermarchés 
allemande, à racheter les épiceries Kaiser's, propriété du 
groupe de distribution Tengelmann. 
    Sigmar Gabriel avait donné son blanc seing à la fusion en 
mars, pour autant qu'aucun emploi ne soit supprimé. Mais pour la 
cour, qui fustige le "manque de neutralité du ministre" et sa  
"partialité", protéger l'emploi n'est pas équivalent à protéger 
l'intérêt général. 
    Sigmar Gabriel était lui-même passé outre une décision de 
l'Office des cartels qui déclarait nulle la fusion l'an dernier. 
L'organisme de défense de la concurrence estimait que la fusion 
restreindrait la concurrence dans les grandes villes allemandes 
et aboutirait à une hausse des prix . 
    Le ministre social-démocrate (SPD) craint que la décision du 
tribunal ne soit synonyme de pertes d'emplois et ne pousse 
Tengelmann à céder des points de vente. 
    "Je déplore vraiment cette décision car elle induit le 
danger latent de pertes d'emplois et de voir les actifs de 
Tengelmann liquidés", a dit Sigmar Gabriel à Reuters, ajoutant 
que l'accuser de partialité était "absurde". 
    Karl-Erivan Haub, le patron de Tengelmann, a laissé entendre 
que le jugement risquait de signifier la fin de la chaîne 
déficitaire Kaiser's, laquelle emploie 16.000 salariés, encore 
qu'un appel reste possible. 
    Edeka, Rewe  REGPR.UL , Aldi  ALDIEI.UL  et le groupe 
Schwarz, propriétaire de la chaîne Lidl  LIDUK.UL , représentent 
85% d'un marché allemand dont la part détenue par Kaiser's n'est 
que de 0,6%. 
    "La partialité évoquée par le tribunal, aucune des parties 
concernées n'en a manifesté la moindre trace", explique le 
ministre de l'Economie dans un communiqué, ajoutant qu'il était 
incompréhensible que la cour n'ait pas jugé que les droits des 
salariés relevaient de l'intérêt général. 
    Le ministère a dit qu'il étudierait le jugement et les 
suites à y donner. 
    Edeka, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 48,4 
milliards d'euros, a déclaré qu'il examinait les recours 
possibles.  
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc 
Joanny) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.