1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne : les frondeurs du SPD tentent un baroud d'honneur
Le Point24/01/2018 à 15:20

Le chef de file des Jusos, Kevin Kühnert, est opposé à une nouvelle GroKo.

La guerre des adhésions est déclarée. Les jeunes sociaux-démocrates (Jusos) ont peut-être perdu une bataille dimanche, lors du congrès du SPD qui a donné son feu vert à la poursuite des négociations de coalition avec la CDU d'Angela Merkel, mais ils sont visiblement convaincus qu'ils peuvent encore gagner le conflit qui les oppose aux caciques de leur mouvement.

Réunis à Bonn, les délégués du SPD se sont prononcés, ce week-end, à une courte majorité (362 voix contre 279) pour la reconduction d'une grande coalition aux côtés des conservateurs de la CDU-CSU. Grâce à ce vote, les représentants des trois partis vont enfin pouvoir s'asseoir autour d'une table pour négocier, à la virgule près, chaque ligne du contrat de coalition qui détaillera le programme du gouvernement fédéral pour les quatre prochaines années. Ce texte doit toutefois être encore soumis à l'approbation des 440 000 militants encartés au SPD lors d'un référendum interne au parti. Et il n'est pas certain qu'une majorité d'adhérents approuve le programme défini par les ténors de leur formation.

« Les membres du SPD sont tous un peu perdus, reconnaît Siebo Janssen, un professeur de sciences politiques de l'université de Cologne. Je parle en connaissance de cause, car j'ai moi-même la carte du parti. J'ai parlé ces dernières semaines avec de nombreux autres sympathisants et nous ne savons pas quoi faire. Je ne suis ainsi pas sûr que la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer