1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne: Le rebond du PIB favorisé par la consommation au 1e trimestre
Reuters23/05/2019 à 08:57

ALLEMAGNE: LE REBOND DU PIB FAVORISÉ PAR LA CONSOMMATION AU 1E TRIMESTRE

BERLIN (Reuters) - Les dépenses de consommation des ménages allemands ont enregistré au premier trimestre leur plus forte hausse depuis huit ans, favorisant un rebond de l'économie également alimenté par le regain d'activité de la construction et la vigueur inattendue des exportations.

Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,4% par rapport aux trois derniers mois de 2018, a confirmé jeudi Destatis, l'institut fédéral de la statistique, et de 0,7% en rythme annuel et en données corrigées des variations saisonnières.

La consommation privée a augmenté de 1,2% d'un trimestre sur l'autre, sa plus forte progression depuis 2011, contribuant à la croissance du PIB à hauteur de 0,6 point de pourcentage.

L'investissement dans la construction a bondi de 1,9%, assurant une contribution à l'évolution du PIB de 0,2 point.

En dépit de la montée des tensions commerciales et des incertitudes sur l'activité des entreprises, les exportations allemandes ont augmenté davantage que les importations sur janvier-mars, ce qui se solde par une contribution nette du commerce extérieur de 0,2 point à la croissance globale.

L'économie allemande, la première d'Europe, avait échappé de justesse à une récession technique fin 2018, le PIB stagnant sur les trois derniers mois de l'année après une contraction de 0,2% sur le trimestre précédent.

Malgré le rebond du début de cette année, ses perspectives restent assombries par la montée des barrières commerciales et les incertitudes liées au projet de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le gouvernement d'Angela Merkel a abaissé le mois dernier sa prévision de croissance 2019 à 0,5%, deux fois moins qu'attendu en janvier.

(Michael Nienaber; Marc Angrand pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer