Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne-Le contrôle des armes en question après Munich

Reuters24/07/2016 à 13:57
 (Actualisé avec précisions, déclarations d'un député) 
    BERLIN, 24 juillet (Reuters) - Deux ministres du 
gouvernement allemand mettent en cause dimanche la législation 
sur le contrôle des armes, après la fusillade de vendredi à 
Munich, où un tireur a abattu neuf personnes et en a blessé 35 
autres. 
    L'agresseur, un Germano-iranien de 18 ans, s'est suicidé 
alors que les forces de l'ordre se rapprochaient de lui. 
    "Nous devons continuer de faire tout ce que nous pouvons 
pour limiter et contrôler strictement l'accès à des armes 
létales", a dit le ministre allemand de l'Economie et 
vice-chancelier, Sigmar Gabriel, au groupe de média allemand 
Funke Mediengruppe. 
    Les autorités cherchent à savoir comment le jeune homme 
germano-iranien s'est procuré une arme, en dépit de signes 
montrant qu'il souffrait de troubles psychologiques importants 
et alors même que la législation allemande en la matière est 
l'une des plus restrictives d'Europe, selon le centre de 
recherche du Congrès américain. 
    Le tireur, Ali David Sonboly, était armé d'un pistolet 9 mm 
Glock 17 qu'il s'était procuré sur internet. 
    "Le contrôle des armes est une question importante", a dit 
le vice-chancelier au groupe de presse. 
    "Il est évident que nous aurons un débat dans un proche 
avenir visant à déterminer si les lois actuelles sur le contrôle 
des armes sont suffisantes", a déclaré pour sa part dimanche le 
député Stephan Mayer, porte-parole de la CDU (Union 
chrétienne-démocrate, droite) au parlement. 
    "La priorité des priorités, c'est de lutter contre le trafic 
d'armes, car cela pourrait aussi réduire la criminalité et le 
terrorisme", a-t-il ajouté. 
    La fusillade de Munich est la troisième attaque violente 
commise contre des civils en Europe de l'Ouest en huit jours, et 
la deuxième en Allemagne.  
    Le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière a dit pour sa 
part dans deux interviews à la presse, à Bild et au Sonntag, 
qu'il prévoyait de réexaminer les lois encadrant la vente 
d'armes après la fusillade, et de les améliorer si nécessaire. 
    La législation sur les armes à feu est déjà très stricte en 
Allemagne, a dit Thomas de Maizière, en la jugeant adaptée.   
    "Nous devons évaluer avec beaucoup d'attention si des 
changements législatifs sont nécessaires, et dans quel domaine", 
a-t-il dit dans une interview publiée dimanche.  
    L'Europe débat également de nouvelles directives en la 
matière, a-t-il ajouté. 
 
 
 (Andrea Shalal; Julie Carriat et Eric Faye pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.