Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Allemagne: L'inflation a légèrement décéléré en novembre
information fournie par Reuters29/11/2022 à 15:40

De la viande est exposée dans un supermarché EDEKA à Berlin

De la viande est exposée dans un supermarché EDEKA à Berlin

BERLIN (Reuters) - La hausse des prix à la consommation en Allemagne a comme prévu décéléré en novembre sur un an, tout en restant proche d'un niveau record, montre la première estimation publiée mardi par Destatis, l'institut fédéral de la statistique.

Cela suggère que les pressions inflationnistes tendent à s'amoindrir dans la première économie de la zone euro mais pas suffisamment pour remettre en cause la volonté de la Banque centrale européenne de freiner la hausse des prix.

L'indice des prix calculé aux normes européennes IPCH affiche une croissance nulle par rapport à octobre et un ralentissement à 11,3% sur un an après respectivement +1,1% et +11,6% le mois précédent.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne respectivement une progression de 0,1% d'un mois sur l'autre et une hausse de 11,3% en rythme annuel.

L'indice des prix à la consommation calculé aux normes allemandes ressort, lui, en baisse de 0,5% sur un mois, tandis que la hausse sur un an est de 10,0%, contre un consensus respectivement de -0,2% et +10,4%.

L'augmentation des prix sur un an est due à la hausse des coûts de l'alimentation et de l'énergie, qui ont considérablement augmenté depuis le début de la guerre en Ukraine, a indiqué l'institut.

Les prix de l'énergie ont légèrement diminué en novembre, mais ils ont encore augmenté de 38,4% par rapport à la même période de l'année dernière, tandis que les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 21%.

"Il est trop tôt pour mettre fin à l'alerte car de nombreux services publics ont annoncé des prix de l'électricité et du gaz nettement plus élevés pour janvier", a déclaré Joerg Kraemer, économiste en chef de Commerzbank.

"L'inflation sous-jacente hors énergie et alimentation devrait rester obstinément élevée en 2023", a-t-il ajouté.

La mise en place d'un paiement unique pour les factures d'énergie des ménages en décembre et l'instauration prévue d'un plafonnement des prix du gaz et de l'électricité ont contribué à stabiliser la confiance des consommateurs, mais la Bundesbank a prévenu que ces mesures pourraient ne pas suffire pour faire revenir l'inflation sous le seuil de 10%.

(Reportage Miranda Murray, Rene Wagner et Balazs Koranyi; version française Claude Chendjou et Augustin Turpin, édité par Sophie Louet et Blandine Hénault)

0 commentaire