1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Algérie : vendredi 29 mars, un tournant important ?
Le Point29/03/2019 à 12:55

En Algérie, ce vendredi 29 mars marquera le sixième « ?vendredi? » de manifestations populaire pacifique de suite. Des appels se multiplient sur les réseaux sociaux pour maintenir la pression, alors que le clan Bouteflika se disloque au fil des jours et que tous les regards sont tournés vers le Conseil constitutionnel.Lire aussi Algérie : l'opposition contre l'application de l'article 102 de la ConstitutionLes yeux rivés vers le Conseil constitutionnelEn effet, le Conseil constitutionnel algérien n'a pas encore débattu d'une éventuelle procédure de destitution du président Abdelaziz Bouteflika pour inaptitude à exercer sa charge. La plus haute institution algérienne est au centre des débats depuis que le chef d'état-major de l'armée et vice-ministre de la Défense, le général Ahmed Gaïd Salah, a demandé que le président, âgé de 82 ans et considérablement affaibli depuis un AVC en 2013, soit déclaré inapte à exercer le pouvoir en vertu de l'article 102 de la Constitution. Cet article dispose que le chef de l'État peut être déclaré en « ?état d'empêchement? » en cas de maladie grave et durable qui le place dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions.Il est prévu que si Abdelaziz Bouteflika est reconnu inapte par le Conseil constitutionnel à exercer ses fonctions, ce qui doit être ratifié par une majorité des deux tiers dans les deux chambres du Parlement, il sera remplacé pendant une période d'au moins 45 jours...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer