Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Alerte rouge" sur le climat, juge Fabius avant la COP22

Reuters06/11/2016 à 12:53

FABIUS CRIE À L'"ALERTE ROUGE" SUR LE CLIMAT

PARIS (Reuters) - Laurent Fabius, ancien ministre français des Affaires étrangères et artisan de l'accord de Paris sur le climat, crie à l'"alerte rouge" dans une interview accordée au Journal du dimanche à la veille de l'ouverture à Marrakech de la 22e conférence des parties à la convention climatique des Nations unies (COP22).

"Notre maison continue de brûler. Et il y a même alerte rouge, car les chiffres et les réalités restent très inquiétants", déclare le désormais président du Conseil constitutionnel français.

Par rapport à l'époque préindustrielle, la température globale de la planète en 2015 a déjà augmenté de 1 °C.

"En intégrant les engagements pris à Paris, elle risque d'augmenter de 1,5 °C dès 2030 et de 2 °C dès 2050. Comment, dès lors, parvenir à rester sous les 2 °C en 2100 ?" fait-il valoir.

Il estime que les propos "climato-populistes" de Donald Trump aux Etats-Unis et d'autres rendent le tableau encore plus sombre et nécessite des actions encore plus fortes et rapides.

"Beaucoup va se jouer en Asie avec le développement ou au contraire le recul du charbon", ajoute-t-il.

Les engagements pris à la COP21, à Paris, en décembre 2015, par les pays participants, ne permettront, selon les calculs des scientifiques, que de limiter le réchauffement climatique à 3°C.

"Il faut rapidement des efforts supplémentaires" pour tenir l'objectif de l'accord de Paris, c'est-à-dire 2°C maximum, voire 1,5°C, souligne Laurent Fabius.

L'objet de la conférence de Marrakech est précisément la mise en oeuvre des objectifs de l'accord de Paris, qui est entré en vigueur officiellement vendredi.

Il faudrait notamment pour cela atteindre l'objectif de zéro émission nette de CO2 en 2050.

Or "aujourd’hui, malgré le spectaculaire développement des énergies vertes, 82 % de l'énergie mondiale est encore produite par les énergies fossiles", explique Laurent Fabius : "31 % pour le pétrole, 29 % pour le charbon et 22 % pour le gaz naturel."

"En parallèle de la transition énergétique, nous devons trouver des solutions technologiques comme le stockage du carbone. C’est une course contre la montre", ajoute-t-il.

Il veut promouvoir en 2017 l'idée d'un "pacte mondial pour l'environnement" sur le modèle des pactes internationaux adoptés en 1966 par l'Onu sur les droits civils et politiques et sur les droits économiques, sociaux et culturels.

"Il manque un pacte dans le domaine environnemental, un traité reconnaissant un certain nombre de droits : droit à un environnement sain, droit à l’information sur le climat, obligation de prévention, participation du public, droit à réparation s’il y a des dommages", explique l'ancien chef de la diplomatie française. "Tout citoyen pourrait faire valoir ces principes si nécessaire en justice."

(Emmanuel Jarry, édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.