Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alerte de MSF sur un camp de réfugiés surpeuplé en Centrafrique

Reuters29/12/2013 à 20:21

MSF LANCE UNE ALERTE AU SUJET D?UN CAMP DE RÉFUGIÉS SURPEUPLÉ À BANGUI

BANGUI (Reuters) - Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé dimanche un appel à une aide d'urgence pour les 100.000 occupants du camp de réfugiés proche de l'aéroport de Bangui, entassés dans des conditions sanitaires déplorables après avoir fui les violences à caractère religieux en Centrafrique.

MSF dit recevoir chaque jour entre 15 et 20 nouveaux blessés, victimes des affrontements qui perdurent dans la capitale malgré le déploiement au début du mois de renforts militaires français et africains.

Les attaques des anciens rebelles de la Séléka, principalement musulmans, et, face à eux, de milices "anti-balaka" surtout chrétiennes ont fait plus de 1.000 morts et 400.000 déplacés à Bangui en décembre.

MSF rapporte que le camp de l'aéroport, qui s'étend sur des kilomètres à côte de la piste, ne dispose pas d'installations sanitaires adéquates et n'est pas assez approvisionné en nourriture et en eau car les agences de l'Onu sont débordées par l'ampleur de la situation.

"Si rien n'est fait au cours des deux prochaines semaines, une épidémie risque d'éclater", a déclaré Lindis Hurum, coordinatrice de l'ONG sur le camp. "MSF demande aux agences humanitaires d'accroître leurs actions."

En l'absence d'infrastructures, des milliers de familles s'abritent du soleil sous des cartons ou des tentes de fortune confectionnées à l'aide de couvertures et de bâtons.

Ces conditions n'ont cependant pas découragé des dizaines de milliers de personnes de venir chercher refuge au cours des dernières semaines à l'aéroport, où patrouillent des forces burundaises de la Misca, force de maintien de la paix de l'Union africaine (UA) et près duquel se trouve une base militaire française.

Dimanche, Bangui est restée calme pour le second jour consécutif, mis à part quelques pillages isolés. Des militaires français ont empêché de jeunes chrétiens du quartier nord de Boy-Rabe de s'attaquer à des musulmans du district voisin de Miskine, selon un journaliste de Reuters.

Paul-Marin Ngoupana, Julien Dury pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.