Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Alerte au grand froid en France, consommation record d'énergie

Reuters 02/02/2012 à 19:52

ALERTE AU FROID GLACIAL

PARIS (Reuters) - La vague de froid venue d'Europe de l'Est s'est intensifiée jeudi avec des températures pouvant atteindre de - 8 à - 14 degrés en France, où l'alerte orange concerne désormais 41 départements, a annoncé Météo France.

La demande d'énergie a atteint en conséquence des sommets, tant pour l'électricité que le gaz.

Outre les 25 départements du nord-est, du centre et du sud-ouest du pays déjà placés en vigilance orange, l'alerte a été étendue à 16 nouveaux départements, dans les régions Rhône-Alpes et Bourgogne, ainsi que dans les Hautes-Alpes et la Marne.

La température ressentie jeudi en milieu de matinée dans les secteurs touchés avoisinait "les -15 à -20 degrés face à un vent sibérien sur le Nord, le Nord-est et sur le Bassin parisien", précise Météo France dans son bulletin national.

Pour la consommation d'électricité, le gestionnaire du réseau RTE s'attendait à un record de consommation de 97.000 mégawatts (MW) en fin de journée, soit au-dessus du pic du 15 décembre 2010 (96.710 MW).

Il a lancé en conséquence deux alertes "orange Ecowatt" pour inviter les habitants de Bretagne, du Var et des Alpes-Maritimes à modérer leur consommation d'électricité jeudi entre 18h00 et 20h00.

PAS DE RISQUE DE COUPURES JEUDI

"Au niveau national, il n'y a pas de risque aujourd'hui, car les moyens de production nationaux disponibles et les importations d'électricité des pays voisins permettent de répondre à la forte augmentation de consommation d'électricité liée aux températures hivernales", a expliqué Hervé Mignon, directeur économie, prospective et transparence de RTE.

"Toutefois, RTE est mobilisé et nous avons activé pour la première fois cette saison le dispositif Ecowatt, au niveau d'alerte orange", a-t-il ajouté.

Pour le gaz, GRTgaz prévoyait en fin de journée un pic de consommation de 3.105 gigawattheures (GWh) sur son réseau, alors que le précédent pic de consommation du 8 janvier 2010 était de 3.037 GWh.

Le grand froid devrait durer jusqu'à samedi soir au moins et la France ne devrait pas connaître de redoux avant la semaine prochaine, avec l'arrivée attendue d'un air océanique.

Les dispositifs pour accueillir les sans-abri ont été partout renforcés.

Dans la région parisienne, l'Etat a amplifié le dispositif d'accueil des personnes sans domicile fixe en mobilisant 3.872 places d'hébergement d'urgence, a annoncé le préfet de région, Daniel Canepa.

Dans la capitale, 1.245 places ont été ouvertes, précise-t-il dans un communiqué.

En plus des structures de l'Etat, la ville de Paris a ouvert de nouveaux lieux d'accueil et renforcé les maraudes, en particulier aux bois de Vincennes et de Boulogne.

La municipalité a mobilisé 513 places d'hébergement supplémentaires, réparties dans 4 gymnases et 6 mairies d'arrondissement. Des repas sont proposés chaque soir aux personnes hébergées.

De nombreuses associations, de l'Armée du salut à la Mie de Pain, ont accru leur capacité d'hébergement tandis que les files d'attente aux soupes populaires s'allongent.

Gérard Bon et Muriel Boselli, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.