Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alain Juppé sent de la "panique" chez Nicolas Sarkozy

Reuters06/10/2016 à 23:27
    * Le maire de Bordeaux voit des "outrances" chez son rival 
    * Désaccord sur l'électorat convié à la primaire 
 
 (Actualisé avec déclarations supplémentaires) 
    PARIS, 6 octobre (Reuters) - Alain Juppé, favori dans la 
course à l'investiture présidentielle de la droite, a déclaré 
jeudi voir des signes de panique dans les récentes sorties de 
Nicolas Sarkozy, qu'il juge outrancières. 
    Prié de réagir à des propos de l'ex-président dénonçant en 
termes virulents les appels lancés aux électeurs de gauche, le 
maire de Bordeaux a déploré à son tour la stratégie de son 
principal concurrent. 
    "Cette espèce d'outrance est mauvais signe. Il y a un peu de 
panique à bord", a affirmé Alain Juppé, invité de L'Emission 
politique de France 2. 
    "Je regardais une étude, il n'y a pas très longtemps, qui 
montre que la seule chance de Nicolas Sarkozy de gagner, c'est 
de capter les voix de l'extrême-droite", a-t-il ajouté. 
    Les deux principaux rivaux de la primaire s'écharpent depuis 
plusieurs jours au sujet du corps électoral appelé à choisir le 
candidat de la droite pour la présidentielle de l'an prochain. 
    Tout en se présentant comme un homme de droite, Alain Juppé 
propose de transcender les clivages traditionnels et exhorte les 
"déçus du hollandisme" à voter les 20 et 27 novembre. 
    "Si on commence à exclure dans la primaire, on est mal barré 
parce qu'on aura besoin de se rassembler en 2017", a-t-il encore 
dit jeudi soir, prenant l'exact contre-pied de Nicolas Sarkozy, 
selon qui le scrutin doit être réservé aux électeurs de droite 
et du centre. 
    "Où est la loyauté quand on appelle des électeurs de gauche 
à venir voter, à signer - parjure - un papier dans lequel ils 
s'engageraient à partager les valeurs de la droite et du centre 
alors qu'en vérité ils n'en partagent aucune ?", a déclaré lundi 
l'ex-président lors d'un meeting en Alsace.  
    "Je ne veux pas de cette primaire-là, parce que ce serait la 
primaire de la déloyauté et du mensonge", a-t-il insisté. 
    "Vous me posiez la question de savoir qui je suis. Vous 
voyez qui je ne suis pas", a rétorqué Alain Juppé sur le plateau 
de L'Emission politique après la diffusion de ces déclarations. 
    Il a toutefois promis de se ranger derrière Nicolas Sarkozy 
si celui-ci devait l'emporter le 27 novembre, en y mettant une 
condition: "Si les primaires sont honnêtes." 
    Installé dans le rôle du favori depuis deux ans, Alain Juppé 
est donné en tête des intentions de vote aux premier et second 
tours de la primaire, avec respectivement 39% et 53%, dans un 
sondage Harris Interactive paru jeudi.      
 
 (Simon Carraud, édité par Marc Angrand) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.