Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alain Juppé et François Fillon unis sur le front des municipales

Reuters06/12/2013 à 01:05

ALAIN JUPPÉ ET FRANÇOIS FILLON UNIS SUR LE FRONT DES MUNICIPALES

par Claude Canellas

SAINT-MEDARD-EN-JALLES (Gironde) (Reuters) - Les élections municipales de mars prochain sont un enjeu national face à la politique menée par le gouvernement socialiste, ont estimé jeudi soir en Gironde les deux anciens premiers ministres UMP Alain Juppé et François Fillon.

La salle du Centre Pierre Mendès-France de Saint-Médard-en-Jalles, commune de 28.000 habitants située dans l'agglomération bordelaise, avait fait le plein de militants venus soutenir la candidature de Jacques Mangon, tête de liste de l'opposition qui se présente face à Serge Lamaison, maire (PS) sortant.

Par sa présence sur l'estrade au côté d'Alain Juppé, François Fillon a voulu exprimer la volonté de rassemblement de l'opposition pour cette bataille nationale qui s'engage.

"Notre famille politique est rassemblée lorsqu'il s'agit de défendre des valeurs communes. Nous sommes aujourd'hui coude à coude et ce n'est pas seulement un geste de confiance mutuelle, c'est aussi un message que nous voulons adresser à tous ceux qui pensent que l'UMP est en mal de crédibilité", a déclaré l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

"J'ai la faiblesse de penser que l'union de nos expériences et de nos convictions est plus forte que tous ceux qui, à gauche et à l'extrême droite, prétendent parler au nom des intérêts de notre pays", a-t-il ajouté.

François Fillon qui s'est dit décidé à combattre le gouvernement "parce qu'il affaiblit notre pays", a également dénoncé le programme du Front national, qui serait "le retour aux années 30". La droite est là "pour défendre une autre vision de notre pays", a-t-il souligné.

"UN BILAN CALAMITEUX"

L'ex chef du gouvernement a dénoncé "un bilan calamiteux", les 50 milliards d'impôts supplémentaires en moins de 18 mois dont seulement 20 sont, selon lui, consacrés à la baisse des déficits publics. "Tout le monde a compris qu'il s'agit d'un tour de passe-passe pour permettre au Premier ministre de durer jusqu'aux municipales.

"Les municipales, c'est l'occasion de dire stop à cet assommoir fiscal", a-t-il lancé sous les applaudissements.

Si la politique du gouvernement n'a pas non plus trouvé grâce aux yeux d'Alain Juppé, celui-ci a rappelé l'enjeu local tant à Saint-Médard-en-Jalles, dirigée depuis 1983 par Serge Lamaison, qu'au niveau de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) actuellement dirigée par le socialiste Vincent Feltesse.

"Nous avons de bons espoirs de victoire", a-t-il poursuivi, présentant un véritable catalogue des projets de l'opposition à la CUB, en ordre de bataille dans les 28 communes de l'agglomération.

Pour le maire de Bordeaux, le succès de la droite devrait être tout aussi possible au niveau national.

"Le vent est porteur pour que la droite remporte de nombreuses victoires" parce que "la France ne cesse de s'enfoncer dans une spirale de déclin".

"La situation d'aujourd'hui, c'est: pas de croissance, pas de recul du chômage. Et ce n'est pas la faute de l'héritage, c'est parce que de mauvaises décisions ont été prises, parce qu'un matraquage fiscal a été imposé à notre pays", a-t-il lancé.

Le maire de Bordeaux a dénoncé "une mauvaise politique économique et sociale qui aboutit à une crise politique parce que le pouvoir en place n'a plus la confiance de l'opinion".

Edité par Jean-Philippe Lefief

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.