1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Airbus vs Boeing, la bataille du milieu de gamme
Le Point20/07/2018 à 09:43

Boeing en rêve, Airbus l'a fait. L'avion de milieu de gamme, dit NMA ou New Middle Market, un long-courrier (mais pas trop), offre entre 210 et 240 sièges pour desservir des villes moyennes. Il est l'enjeu d'une nouvelle bataille entre les deux grands avionneurs mondiaux pour la prochaine décennie. À l'occasion du Salon aéronautique de Londres, Boeing s'est brièvement exprimé lundi sur ce programme estimé à 5 000 avions en vingt ans, désigné en coulisses sous le nom de B797. Le salon qui se tient à Farnborough, une ancienne base militaire à l'ouest de la capitale, se déroule les années paires en alternance avec celui du Bourget. Il est l'occasion pour les constructeurs et les compagnies aériennes d'annoncer des commandes parfois signées des semaines, voire des mois auparavant.

On s'attend généralement lors d'un tel salon au lancement de nouveaux programmes. Mais le Boeing 797 se fera attendre. « Nous ne nous sentons pas pressés de prendre une décision », a déclaré Dennis Muilenburg, PDG de Boeing, au Financial Times. Il « prévoit de prendre une décision de lancement l'année prochaine », ce qui serait « conforme à une entrée en service de ce NMA en 2025 ». L'avionneur américain semble vouloir consulter les compagnies aériennes pour mieux définir ce programme et attend que les motoristes se prononcent sur le réacteur qui fera la différence avec la génération actuelle.

EasyJet compte 13 % de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer