Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

96.71EUR
+0.57% 
Ouverture théorique 96.71
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    96.29

  • clôture veille

    96.16

  • + haut

    97.10

  • + bas

    95.46

  • volume

    1 817 238

  • valorisation

    74 896 MEUR

  • capital échangé

    0.23%

  • dernier échange

    24.04.18 / 17:35:19

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    90.91

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    102.50

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Airbus impatient de faire voler le Super Puma en Grande-Bretagne

Reuters26/10/2016 à 15:49
    par Cyril Altmeyer et Tim Hepher 
    PARIS, 26 octobre (Reuters) - Airbus Group  AIR.PA  s'est 
étonné mercredi du maintien par la Grande-Bretagne de 
l'interdiction temporaire de vol de l'hélicoptère Super Puma 
alors même que l'Agence européenne de la sécurité aérienne 
(EASA) l'a levée début octobre. 
    Cette immobilisation des Super Puma avait été décidée début 
juin après la découverte d'une usure anormale du métal sur la 
boîte de transmission d'un appareil qui s'est écrasé en Norvège 
le 29 avril.   
    "Franchement, il faut qu'on arrive à comprendre pourquoi ils 
(la Grande-Bretagne) ne suivent pas l'EASA. Est-ce une 
anticipation du Brexit ou est-ce dû à d'autres évolutions ou 
influences ?", a déclaré le directeur financier d'Airbus Group 
Harald Wilhelm aux analystes à l'occasion de la publication des 
résultats trimestriels du groupe.   
    Ces déclarations illustrent le malaise croissant de 
certaines entreprises européennes phares face aux implications 
de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. 
    Airbus Group et son motoriste Safran  SAF.PA  ont vu leurs 
bénéfices reculer le trimestre dernier dans les hélicoptères, 
tandis qu'Airbus Helicopters a annoncé mercredi 582 suppressions 
de postes en France sur la période 2017-2018.   
    En levant son interdiction le 7 octobre, l'EASA a exigé, sur 
les appareils de nouveau autorisés à voler, le remplacement de 
l'une des pièces de la boîte de transmission et une inspection 
quotidienne des hélicoptères, ou toutes les 10 heures de vol. 
    "Je pense que les acteurs du marché peuvent s'attendre à ce 
que si l'EASA lève (l'interdiction), cela suffit pour reprendre" 
les vols, a également estimé Harald Wilhelm. 
    La chute du Super Puma (H225) en Norvège a tué les 13 
personnes qui se trouvaient à bord. Les enquêteurs ont exclu une 
erreur humaine, déclarant que le crash était dû à un problème 
technique.   
    Bon nombre de responsables du secteur s'attendent à ce que 
l'EASA garde ses prérogatives en Grande-Bretagne après le départ 
du pays de l'Union européenne, mais il est encore difficile de 
savoir jusqu'à quel point. 
    "Nous respectons totalement le droit du gouvernement 
britannique à exercer son évaluation individuelle du H225 et 
nous travaillons avec les autorités pour que l'interdiction 
temporaire soit levée dès que possible", a déclaré un 
porte-parole d'Airbus Group. 
    Dans une déclaration transmise à Reuters, l'aviation civile 
britannique a réaffirmé qu'elle attendait, tout comme son 
homologue norvégienne, d'avoir de nouveaux éléments concernant 
l'accident avant de prendre une décision. 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

+0.57%
+0.60%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.