Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aide et nouvel accord de défense avec le Sénégal

Reuters18/04/2012 à 19:21

Aide et nouvel accord de défense avec le Sénégal

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi l'octroi d'un crédit de 130 millions d'euros au Sénégal, une aide saluée comme un "ballon d'oxygène" par le nouveau président Macky Sall qui effectuait sa première visite à Paris.

Les deux présidents ont également signé un nouvel accord de défense franco-sénégalais sur le modèle de ceux déjà conclus avec d'autres pays africains pour se substituer à ceux en vigueur depuis leur indépendance dans les années 1960.

Lors d'une courte conférence de presse commune, Nicolas Sarkozy a salué le "déroulement parfaitement démocratique" de l'élection présidentielle récente au Sénégal qui a vu Macky Sall, son ancien Premier ministre, l'emporter sur le président sortant Abdoulaye Wade.

Il s'est félicité de cette "troisième transition démocratique" en Afrique francophone, qu'il a comparée à l'élection, pourtant controversée, d'Ali Bongo Odingba au Gabon en 2009 et celle d'Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire, même s'il a fallu l'intervention commune de l'Onu et de la France par les armes pour faire respecter le verdict des urnes dans ce pays.

"Cela montre qu'il faut espérer en l'Afrique", a dit le président Français.

Sur l'aide de 130 millions d'euros annoncée par Nicolas Sarkozy, 50 millions seront débloqués dès le mois de juillet.

"Dans le contexte dont j'ai hérité du Sénégal, c'est un gros ballon d'oxygène que vous me donnez, que vous donnez au peuple sénégalais", a dit Macky Sall.

S'agissant du nouvel accord de défense, il s'agit du septième accord de défense, sur les huit existants, renégocié par la France avec une de ses anciennes colonies africaines, conformément à l'engagement pris par Nicolas Sarkozy en 2008.

Les nouveaux traités, qui seront publiés intégralement après examen par le parlement, se démarquent des précédents en excluant notamment toute intervention automatique de Paris pour défendre des gouvernements menacés.

Nicolas Sarkozy et Macky Sall ont d'autre part évoqué la situation en Guinée-Bissau, où des militaires se sont emparés du pouvoir, et au Mali.

Pour ce dernier pays, secoué par un coup d'Etat et une partition de fait dans le nord, le président français a exprimé son attachement au respect des frontières et indiqué que Paris était prêt à apporter son soutien logistique aux pays de la région en cas de besoin "dans la lutte contre le terrorisme".

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.