Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Aide alimentaire : les Français prêts à donner 13 euros par mois

Le Parisien14/10/2014 à 11:36

Aide alimentaire : les Français prêts à donner 13 euros par mois

Même en période de crise économique et même lorsque leur moral est en berne, les Français font preuve de solidarité. C'est ce qui ressort d'un *sondage OpinionWay pour le Groupe SOS et la fondation Carrefour, effectué dans le cadre de la journée mondiale de l'alimentation, programmée jeudi. Plus de deux tiers des sondés déclarent en effet faire des dons alimentaires, que ce soit sur internet, à l'occasion de collectes ou lors de campagnes de sensibilisation.

Il faut dire que le situation n'a jamais été aussi préoccupante que ces dernières années. Le président François Hollande doit justement se rendre ce mardi à Clichy (Hauts-de-Seine) à la rencontre d'association luttant contre l'exclusion. En France, plus de 8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et l'aide alimentaire compte 3,5 millions de bénéficiaires. Dans ce contexte, le don est une véritable nécessité. C'est d'ailleurs devenu une habitude pour bon nombre de Français. Mais la majorité de ceux qui font preuve de solidarité donnent à la sortie des supermarchés (55%) lorsque des associations les sollicitent et que l'urgence du besoin est davantage perçue. Les dons spontanés, sur internet ou à l'occasion d'événements ponctuels, sont eux beaucoup plus rares.

Si la culture de la solidarité semble ancrée chez les seniors (80 % des 65 ans et plus font des dons alimentaires), chez les plus jeunes, c'est encore loin d'être un réflexe. En effet, 42% des 18-34 ans déclarent «ne donner que rarement ou jamais» dans le cadre de la solidarité alimentaire. Les plus jeunes sont aussi les plus nombreux à être en situation de précarité, ce qui pourrait expliquer en partie cette différence avec leurs aînés dans le rapport au don. S'ils ne sont pas les plus nombreux à donner, les 18-24 ans apparaissent toutefois parmi les plus généreux puisqu'ils envisagent d'octroyer en moyenne 15 euros par mois pour venir en aide aux personnes en situation de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    14 octobre13:54

    Les sondages sont fait pour faire dire tout et n'importe quoi. Les questions posées ne donnent pas dans la nuance.

    Signaler un abus

  • Berg690
    14 octobre10:49

    J'espère que quelqu’un ,qui s'est déclaré d'accord donnera pour moi!

    Signaler un abus

  • M4709037
    14 octobre09:55

    Ce sondage n'est-il pas mensonger lorsque l'on sait que les français n'aiment pas accepter une baisse de salaires ou une modération afin de maintenir ou de créer des emplois.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.