1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Agnès Buzyn annonce des compensations pour les Ehpad

Reuters18/04/2018 à 11:50

AGNÈS BUZYN ANNONCE DES COMPENSATIONS POUR LES EHPAD

PARIS (Reuters - La ministre de la Santé Agnès Buzyn a officialisé mercredi une mesure de compensation pour deux ans des baisses de recettes des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) dont les personnels réclament plus de moyens.

En vertu d'une réforme décidée sous le précédent quinquennat, les Ehpad sont soumis depuis le 1er janvier 2017 à de nouvelles règles de tarification et de contractualisation visant à simplifier l'allocation des ressources et à faire converger d'ici 2023 les dotations entre public et privé.

Les employés des maisons de retraite médicalisées ont été appelés trois fois à la grève cette année, le 30 janvier et les 15 et 22 mars pour protester notamment contre cette réforme et dénoncer un manque de moyens et d'effectifs, cause selon eux de souffrances pour les personnels et les patients.

"Suivant les préconisations du rapport du médiateur, la ministre a annoncé aux fédérations la mise en place d'une mesure financière de neutralisation pour les années 2018 et 2019 des effets de baisse des recettes au titre de la dépendance", peut-on lire dans un communiqué de la ministre des Solidarités et de la Santé, qui n'avance cependant pas de chiffre.

Agnès Buzyn avait annoncé mi-mars lors des Assises nationales des Ehpad qu'elle comptait mettre en place un "mécanisme qui, sans remettre en cause les fondements de la réforme, (...) permette d'en neutraliser les effets négatifs" pour un an ou deux.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • m1234592
    18 avril12:44

    2007-2012 la crise est passée par là, 2012-2017 en 5 ans la France a reculé de 10 ans. Ce n'est pas une raison pour augmenter les impôts CSG des retraités de 26% car ils ont déjà assumé toute leur vie la solidarité inter-genérationnelle. Et maintenant "Tout le monde y pense ..." surtout ceux qui ont accompagné la chute

    Signaler un abus

  • m1234592
    18 avril12:43

    2007-2012 la crise est passée par là, 2012-2017 en 5 ans la France a reculé de 10 ans. Ce n'est pas une raison pour augmenter les impôts CSG des retraités de 26% car ils ont déjà assumé toute leur vie la solidarité inter-genérationnelle. Et maintenant "Tout le monde y pense ..." surtout ceux qui ont accompagné la chute

    Signaler un abus

  • m1234592
    18 avril12:42

    Tout le monde y pense, Les hommes, les anges, les vautours, y en a pas qui aient les bras trop courts ... il faut le dire l'héritage laissé par 5 ans de socialisme est très très lourd. 1981-2002 en 20 ans la France a pris 30 ans de retard malgré une croissance générale de 2 à7%, 2002-2007 pas terrible non plus manque de volonté politique,

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer