1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Afrique du Sud : comment l'ANC a repris le pouvoir à Johannesburg
Le Point06/12/2019 à 08:10

C'est une lourde perte pour l'opposition sud-africaine. Geoff Makhubo, le candidat du Congrès national africain (ANC), a décroché le poste de maire de Johannesburg lors d'une élection partielle. Mercredi, le candidat du parti au pouvoir a obtenu 137 voix, contre 101 pour le candidat de la l'Alliance démocratique (DA) et 30 pour celui des Combattants pour la liberté économique (EFF) lors d'une réunion du conseil municipal. La ville de Johannesburg se retrouve « de nouveau entre les mains de Geoff Makhubo et des pilleurs professionnels de l'ANC », a réagi la DA, en référence aux soupçons de corruption qui planent sur le nouveau maire, un homme d'affaires. « Il a récemment été impliqué dans des allégations de corruption, notamment dans le cadre d'un contrat de 30 millions de rands entre la ville de Johannesburg et Regiment Capital, une société liée à Gupta », fait savoir le journal sud-africain Times Live.L'ANC, par la voix de son porte-parole Pula Mabe, a rétorqué, quant à lui, que Geoff Makhubo n'avait « jamais été reconnu coupable ». Sa victoire intervient après la démission en octobre de l'ancien maire Herman Mashaba, de l'Alliance démocratique (DA). Devenu en 2016 le premier maire de la mégapole à ne pas être membre de l'ANC, le politicien avait quitté le parti en octobre, lui reprochant son approche de la question raciale, toujours très controversée dans le pays.Lire aussi : Afrique du Sud : l'Alliance...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer