Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Afghanistan: la trêve tient toujours, de nouveaux prisonniers talibans libérés
AFP02/08/2020 à 13:37

Des prisonniers talibans sortent de la prison de Pul-e-Charkhi, près de Kaboul, le 31 juillet 2020 ( AFP / WAKIL KOHSAR )

Un rare cessez-le-feu entre talibans et gouvernement afghan semblait toujours tenir au troisième et dernier jour de l'accord dimanche, pendant que des centaines de prisonniers talibans ont été libérés dans l'espoir de l'ouverture de négociations de paix.

Le calme a régné à travers la majorité de l'Afghanistan, les autorités n'ayant annoncé aucun heurt depuis que la trêve a débuté vendredi pour marquer le début de la fête musulmane d'Aïd al-Adha.

La trêve n'est que la troisième pause officielle dans les combats en près de deux décennies de conflit.

"Cet Aïd semble différent, les parcs sont remplis de gens (...) vous oubliez presque qu'il y a une guerre dans ce pays depuis 40 ans", a déclaré Shahpoor Shadab, un résident Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan.

Dans la province de Zabul, plusieurs habitants ont récité des poèmes appelant à ce que le cessez-le-feu devienne permanent. "La paix représente une nécessité et une aspiration pour tout le monde", a soutenu Sardar Wali qui a participé à la déclamation des poèmes.

Le président Ashraf Ghani et les insurgés ont laissé entendre que des pourparlers entre gouvernement et talibans pourraient débuter après l'Aïd.

L'ouverture de ces négociations avait été retardée par une stagnation du processus d'échange de prisonniers, prévu par l'accord conclu en février à Doha entre les talibans et les Etats-Unis, et dont l'achèvement est exigé en tant que préalable par les rebelles.

L'accord de Doha prévoit la libération par les autorités afghanes de 5.000 insurgés et celle par les talibans de 1.000 membres des forces de sécurité.

Le Conseil de sécurité nationale a annoncé dimanche avoir libéré 300 prisonniers talibans supplémentaires depuis vendredi, portant le total à un peu plus de 4.900. 

Un garde devant l'entrée de la prison de Pul-e-Charkhi, près de Kaboul, d'où vont être libérés des prisonniers talibans, le 31 juillet 2020 ( AFP / WAKIL KOHSAR )

Mais les autorités ont cependant refusé de libérer des centaines d'autres détenus, accusés de "crimes majeurs", et considérés comme trop dangereux pour être libérés, selon le président afghan. 

Les talibans ont annoncé de leur côté avoir déjà rempli leur part de l'échange.

us-jds-rle/jhd 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer