Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affrontements meurtriers en Égypte à la sortie des mosquées

Reuters28/12/2013 à 00:41

NOUVEAUX HEURTS MEURTRIERS EN ÉGYPTE

par Maggie Fick

LE CAIRE (Reuters) - Au moins quatre personnes ont été tuées vendredi au cours d'affrontements en Egypte entre les forces de l'ordre et les Frères musulmans, classés officiellement cette semaine par le gouvernement parmi les "organisations terroristes".

Les violences ont éclaté à la sortie de la grande prière hebdomadaire et le ministère de la Santé a indiqué que 87 personnes avaient été blessées lors des heurts, qui se sont produits dans la capitale et dans au moins quatre autres villes.

Les forces de sécurité ont arrêté au moins 265 membres ou partisans de la confrérie à travers le pays, dont au moins 28 femmes, a précisé le ministère de l'Intérieur.

Un partisan de la confrérie, âgé de 18 ans, a été tué par balles à Damiette, port situé dans le delta du Nil. Un autre homme est mort dans la province de Minia, bastion des islamistes au sud du Caire, et une troisième personne a été tuée dans la capitale, selon le ministère de l'Intérieur.

La quatrième victime est un jeune homme tué en fin de journée, selon l'agence de presse officielle Mena, à la suite d'affrontements à Assouan, en Haute-Egypte. Ces heurts ont opposé les forces de l'ordre faisant usage de grenades lacrymogènes et des partisans des Frères qui ont incendié deux voitures de police.

À Ismaïlia, sur le canal de Suez, un journaliste de Reuters a entendu des coups de feu, alors que les manifestants jetaient des pierres sur les policiers qui ripostaient à l'aide de grenades lacrymogènes.

Dans la capitale, un autre témoin a vu un homme en tenue civile qui tirait au pistolet à grenaille sur des manifestants, sur le campus de l'université d'Al Azhar, haut lieu de l'islam sunnite.

Mercredi, les autorités ont déclaré "mouvement terroriste" les Frères -ce qui permet d'inculper de terrorisme tout membre de la confrérie- à la suite de l'attentat-suicide commis la veille contre un QG de la police à Mansoura, dans le delta du Nil.

SISSI "INÉBRANLABLE"

Les Frères musulmans avaient pourtant condamné l'attaque, qui a été revendiquée par les Partisans de Jérusalem, un groupe actif dans la péninsule du Sinaï.

La confrérie et, plus largement, les partisans de Mohamed Morsi, destitué par l'armée le 3 juillet, comptent mener de nouvelles manifestations afin de protester contre la décision du gouvernement. Ce dernier a, de son côté, prévenu que toute participation à ces rassemblements serait passible de cinq ans de prison.

Les peines de prison liées à des accusations de terrorisme peuvent cependant être prolongées à vie et les dirigeants des Frères musulmans encourent, eux, la peine de mort.

Le général Abdel Fattah Sissi, chef d'état-major de l'armée et "cerveau" du renversement de Mohamed Morsi, a, lui, déclaré jeudi que le pays resterait "inébranlable" face au terrorisme.

Au plan international, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a téléphoné à son homologue égyptien Nabil Fahmy pour lui faire part de sa "préoccupation" face à la vague d'arrestations de Frères musulmans et à leur désignation comme terroristes.

Un membre de l'administration du président Barack Obama a exclu l'hypothèse d'une inscription de la confrérie sur la liste américaine des organisations terroristes. Il a aussi jugé que le gouvernement égyptien allait "beaucoup trop loin" dans la répression.

Les Etats-Unis ont décidé en octobre de suspendre une partie de leur aide militaire annuelle de 1,3 milliard de dollars jusqu'au rétablissement de l'ordre constitutionnel. Mais Washington n'envisage toutefois pas de prendre de nouvelles mesures de rétorsion à l'encontre du Caire, selon le responsable.

Avec Yoursri Mohamed à Ismaïlia; Jean-Philippe Lefief, Julien Dury et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.