1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Goulard : Macron propose la création d'une "haute autorité de la vie publique" européenne
AFP18/10/2019 à 18:08

Le président français Emmanuel Macron le 18 octobre 2019 à Bruxelles ( AFP / John THYS )

Emmanuel Macron a proposé vendredi la création d'"une haute autorité de la transparence de la vie publique" au sein de l'Union européenne après la polémique créée par le rejet de la candidate de Paris à la Commission par les eurodéputés.

S'exprimant à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles, le président français a qualifié de "dysfonctionnement" et de "crise politique" la décision prise par le Parlement européen de rejeter Sylvie Goulard.

"Si on politise ce processus, on va le détruire", a estimé le chef de l'Etat français, qui doit présenter de nouveaux noms à la présidente élue de la Commission Ursula von der Leyen pour remplacer Mme Goulard.

"Certains ont proposé, je soutiens cette proposition, une haute autorité de la transparence de la vie publique européenne", a poursuivi M. Macron, précisant que cette instance devait être "indépendante", "pas politisée".

"Il y a eu des règlements de compte politiques entre les familles au Parlement", a encore déploré le président, qui a rencontré vendredi matin Mme von der Leyen, ainsi que des chefs d'Etat et de gouvernement représentant les trois grandes familles politiques européennes.

Les députés européens ont recalé pour des raisons éthiques la candidate française, sous le coup d'une enquête judiciaire en France.

M. Macron a estimé que les "vulnérabilités" de Mme Goulard "ont été utilisées à des fins politiques".

Mme Goulard s'était vue promettre un vaste portefeuille du Marché intérieur, comprenant la politique industrielle, le numérique, la défense et le spatial.

alm-jri/clp/glr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cavalair
    19 octobre15:07

    pas quelques potes, beaucoup de potes

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer