Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Affaire Ghosn : qui est Saikawa, celui par qui tout est arrivé ?
information fournie par Le Point23/11/2018 à 09:25

On n'est jamais trahi que par les siens et celui sur qui reposait toute la confiance de Carlos Ghosn est le même qui a déclenché l'enquête interne afin de déboulonner le numéro 1 de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Hiroto Saikawa, l'actuel patron de Nissan, faisait en effet partie de la garde rapprochée de Carlos Ghosn. C'est pourtant lui qui a mis le super patron à terre.

Il a proposé et obtenu sa révocation lors d'un conseil d'administration extraordinaire de Nissan réuni jeudi, soit trois jours seulement après l'éclatement du supposé scandale. M. Saikawa, 65 ans, avait déjà choqué lundi le monde des affaires en fustigeant le « ?côté obscur? » du règne sans partage de M. Ghosn, sur la base des conclusions d'une enquête interne et sans même attendre les résultats des investigations judiciaires.

« ?Je ressens une profonde déception, de la frustration, du désespoir même. De l'indignation et du ressentiment? », a-t-il lancé, le vouant aux gémonies.

En une soirée, il a balayé une relation longue de 20 ans. M. Saikawa avait été adoubé en avril 2017 par Carlos Ghosn, qui lui avait alors passé les commandes exécutives du groupe pour se consacrer à la consolidation de l'alliance.

« ?Vient un temps où il faut passer le relais à quelqu'un d'autre. J'ai toujours dit que je voulais qu'un Japonais me succède et cela fait des années que je prépare M....

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.guer
    23 novembre10:43

    Ce que je ne comprend pas, c'est comment les auditeurs ( sans doute un des big four ) n'auraient pas vu les agissements frauduleux dictés aux comptables par Ghosn ??? En tous cas, c'est certainement un de ces comptables qui a alerté Mr.Saikawa qui, bien évidemment, aura sauté sur l'occasion pour passer n°1