1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Fillon : "la prison devrait être réservée au gens dangereux pour la société", selon un avocat de la défense
Boursorama avec Media Services30/06/2020 à 10:14

Il faudrait "trouver des modes de sanctions différents" pour les infractions financières, selon Jean Veil.

Jean Veil à Paris, le 12 novembre 2019. ( AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT )

Son client, Marc Joulaud, a été condamné à trois ans de prison avec sursis, lundi, dans l'affaire des emplois fictifs de Penelope Fillon. Mardi 30 juin, l'avocat Jean Veil a déploré les "peines très lourdes" prononcées contre les acteurs de ce dossier qui a mis fin à la campagne présidentielle de François Fillon en 2017.

"Cela semble être la mode chez les magistrats, les peines très lourdes, a-t-il déclaré sur franceinfo. On envoie en prison des gens qui pourraient encore travailler."

"Je trouve que la prison devrait être réservée aux gens qui sont dangereux pour la société , a-t-il encore assuré. Les autres, on devrait les faire travailler. (...) Pour un certain nombre d'infractions et d'infractions financières, il conviendrait de trouver des modes de sanctions qui soient différents."

Dates clés dans l'affaire des emplois fictifs et du procès de François et Pénélope Fillon. ( AFP / Clara DEALBERTOSabrina BLANCHARD )

François Fillon et son ex-suppléant Marc Joulaud, qui ont salarié Pénélope Fillon comme collaboratrice permanente lorsqu'ils étaient députés de la Sarthe, étaient poursuivis pour "détournement de fonds publics" , pour des prestations "fictives ou sur-évaluées". Penelope Fillon pour complicité et recel de ce délit.

Marc Joulaud n'a-t-il fait qu'obéir aux ordres ? "Oui, sûrement, a estimé Jean Veil. Mon client, qui n'avait jamais été député avant de remplacer François Fillon, est quelqu'un de relativement timide. Et c'est assez normal, quand on commence un nouveau métier, une nouvelle activité, de pouvoir être rassuré, d'être guidé. Il était certain que la présence de Penelope Fillon pouvait l'aider, d'une part, à connaître les gens, à l'accompagner, et tout cela était utile pour lui."

33 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gendrefr
    01 juillet08:25

    effectivement pour la prison ferme, mais le dépouiller de tous ses biens cela fera surement reflechir quelques uns.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer