Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Bettencourt-Les avocats de la défense en colère

Reuters29/05/2015 à 23:23

BORDEAUX, 29 mai (Reuters) - Des avocats de la défense au procès pour abus de faiblesse et trafic d'influence de l'affaire Bettencourt ont dénoncé vendredi un "mépris affiché à l'égard de la défense" au lendemain des jugements par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Dans une lettre adressée au président du tribunal communiquée à la presse, les avocats de Patrice de Maistre, François-Marie Banier, Martin d'Orgeval, Stéphane Courbit, Pascal Wilhelm, Carlos Véjarano, Jean-Michel Normand et Patrice Bonduelle se disent indignés les deux jugements rendus dans cette affaire aient été transmis dès jeudi "à plus de 200 journalistes (...) alors que les conseils n'ont reçu ces décisions qu'aujourd'hui (vendredi) en fin de matinée". "Ce choix est d'autant plus regrettable que le délai de 10 jours dont disposent les avocats de la défense pour prendre connaissance du jugement et former un appel court depuis le prononcé du jugement", rappellent-ils. Les 15 avocats signataires du courrier déplorent qu'"en dépit de ce délai impératif, le tribunal n'a pas estimé utile de communiquer le jugement aux avocats dès son prononcé, préférant accorder cette priorité à la presse". A leurs yeux, cette façon de procéder "dans un dossier dont l'instruction s'était déjà conduite sur la place publique, manifeste une volonté de continuer à privilégier l'exploitation médiatique de cette affaire" et "est surtout révélatrice du grave mépris affiché à l'égard des droits de la défense". Le tribunal correctionnel de Bordeaux a relaxé l'ancien ministre UMP Eric Woerth dans le volet abus de faiblesse au détriment de l'héritière de l'Oréal Liliane Bettencourt et dans celui du trafic d'influence. Dans ce dernier dossier, l'ancien gestionnaire de fortune Patrice de Maistre a également été relaxé. Les peines prononcées dans le volet abus de faiblesse vont d'une amende de 250.000 euros pour l'homme d'affaires Stéphane Courbit à trois ans de prison dont six mois avec sursis et 350.000 euros d'amende pour le photographe François-Marie Banier, qui a par ailleurs été condamné à verser 158 millions d'euros de dommages et intérêts à la tutelle de Liliane Bettencourt. Patrice de Maistre a été condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis et 250.000 euros d'amende. Me Jacqueline Laffont, avocate de Patrice de Maistre, et Pierre Cornut-Gentille, conseil de François-Marie Banier, ont annoncé dès la fin de l'audience jeudi qu'ils interjetteraient appel de la décision. (Claude Canellas, édité par Tangi Salaün) )

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.