1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Aerolineas Argentinas arrête son vol hebdomadaire vers Caracas
Reuters08/10/2017 à 18:50

AEROLINEAS ARGENTINAS ARRÊTE SON VOL HEBDOMADAIRE VERS CARACAS

BUENOS AIRES (Reuters) - La compagnie aérienne argentine Aerolineas Argentinas a annoncé dimanche l'arrêt de sa liaison hebdomadaire vers Caracas, la capitale du Venezuela, pour des "raisons opérationnelles".

En août dernier, la société avait prévenu qu'elle cessait de vendre des billets pour Caracas en raison de l'insécurité et des troubles politiques au Venezuela.

Cette décision isole un peu plus le pays d'Amérique latine, d'autres compagnies comme Deutsche Lufthansa, Air Canada et United Continental Holdings s'étant déjà retirées.

Ces compagnies ont justifié leur décision par une faible demande, une dispute les opposant au gouvernement du président socialiste Nicolas Maduro à propos du règlement de leurs factures et des inquiétudes concernant la sécurité de leurs personnels.

Plusieurs mois de manifestations anti-Maduro pendant le printemps et l'été ont fait au moins 125 morts cette année au Venezuela.

(Luc Cohen; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3182284
    08 octobre21:11

    La marche vers l'astre mort. Maduro fossoyeur d'un pays jadis prospère, ou comment un chauffeur de bus syndicaliste devient dictateur par la propagande la coercition, la corruption et le meurtre. Que les catalans y réfléchissent à deux fois avant de se séparer de l'Etat de droit pour les faux prophètes rouges.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer