1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Admission post-bac : l'algorithme de tri qui perd les lycéens
Le Point31/05/2016 à 16:10

Les heures à venir sont cruciales pour le futur des quelque 800 000 élèves de terminale en France. À partir de ce mardi 31 mai à minuit, ils ne pourront plus modifier l'ordre de leurs v?ux de formation sur la plateforme en ligne Admission post-bac (APB). Après cette date, l'algorithme passera au crible tous les profils et accordera, ou non, le souhait des futurs bacheliers.

Depuis plusieurs mois, l'association Droit des lycéens demande que le code source de l'algorithme utilisé par APB soit rendu public. En cause, les zones de flou entourant le processus d'affectation dans les licences les plus demandées. Début avril, face à l'inaction du ministère de l'Éducation, l'association avait saisi la commission d'accès aux droits administratifs (Cada) pour accélérer les choses.

APB, comment ça marche ?

Au début de l'année, celui ou celle qui veut poursuivre ses études dans le supérieur remplit une liste de souhaits (24 maximum) par ordre de préférence sur la plateforme en ligne. Pour entrer à l'université, le code de l'éducation impose à chaque licence d'accepter toutes les candidatures, contrairement aux filières sélectives (IUT, BTS, classe prépa...), où le recrutement s'effectue sur dossier.

Un article du code de l'éducation souligne une exception : "Lorsque l'effectif des candidatures excède les capacités d'accueil d'un établissement". C'est le cas de nombreuses...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer