1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Acier-Renzi donne une leçon de courage à Hollande, dit Montebourg
Reuters30/12/2014 à 18:05


PARIS, 30 décembre (Reuters) - Matteo Renzi a donné une "magistrale leçon de courage" à François Hollande en procédant à la nationalisation du sidérurgiste italien en difficulté Ilva, a estimé mardi l'ancien ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Exclu en août du gouvernement pour avoir critiqué la ligne économique du président, le chantre de la "démondialisation" avait hésité à démissionner fin 2012 pour protester contre le refus de l'exécutif de nationaliser le site sidérurgique de Florange. "La leçon magistrale de courage de Renzi à Hollande : le décret de nationalisation temporaire des aciéries d'Ilva le soir de Noël. #Florange", a écrit sur son compte Twitter Arnaud Montebourg, saluant la décision du président du conseil italien d'injecter des fonds publics pour restructurer le site industriel d'Ilva, dans le sud de la Péninsule. L'ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui a quitté le gouvernement de Manuel Valls cet été en même temps qu'Arnaud Montebourg, a aussi utilisé le réseau social pour critiquer le chef de l'Etat. "Une administration doit savoir prendre des décisions courageuses" #Florange..., a estimé l'élue de Moselle, qui avait elle aussi défendu l'option d'une nationalisation temporaire du site lorrain contre son propriétaire, le groupe ArcelorMittal. Après d'intenses négociations avec le gouvernement, ce dernier avait obtenu de pouvoir fermer les derniers hauts-fourneaux de Lorraine en échange d'un investissement dans les installations rentables de la phase à froid du site sidérurgique. (Julien Ponthus, édité par Yann Le Guernigou)

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +6.19%
Sibe +6.43%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5062559
    30 décembre18:35

    Toujours aussi démagogue ce montebourg. cependant en France de moins en moins de personne croît que nationaliser ce qui n'est plus rentable et n'a plus de débouché est une bonne chose pour les finances du pays ! il a encore du chemin à faire s'il veut être un gestionnaire d'entreprise.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer