1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Acheter ou vendre de l'or : voici ce qu'il faut savoir
Le Parisien26/08/2019 à 05:58

Acheter ou vendre de l'or : voici ce qu'il faut savoir

Voici quelques points à avoir en tête si vous envisagez de participer à la fièvre de l'or qui sévit en France.Qui fixe le cours de l'or ?En France, le cours de Bourse officiel de l'or a disparu en 2004. Depuis cette date, les acheteurs et vendeurs se basent sur ceux déterminés par Cpor, une société qui se charge des achats et vente de métaux précieux de la plupart des banques françaises.« Nous publions notre cours de référence tous les jours à 13 heures, explique François de Lassus, porte-parole de Cpor. Il est calculé grâce à de nombreux éléments comme le cours de l'once à Londres (NDLR : la référence mondiale), les coûts d'approvisionnement des matières et des ordres d'achat et de vente passés par les banques pour le compte de leurs clients. »Comment le prix est-il calculé ?Si vous vendez vos bijoux, l'acheteur séparera au préalable le métal précieux du reste (pierres, perles, etc.). Il calculera ensuite un prix basé à la fois sur le poids et la qualité (mesurée en carats) de l'or.Autre procédé, en revanche, pour les produits appelés « boursables », donc tous ceux cotés : lingots, pièces Napoléon, etc. Leur prix tient compte, bien sûr, des cours de la matière première, l'or, mais aussi d'une « prime » reflétant la demande de ces produits.Où vendre de l'or ? Où en acheter ?L'or s'achète et se vend aux guichets de la plupart des réseaux bancaires, des bijoutiers, de comptoirs physiques d'achat d'or, voire de sites internet. Gare, dans ce dernier cas, aux arnaques.Autre solution, opter pour « l'or papier ». Il s'agit de produits financiers qui répliquent les variations de cours de l'or. Certains d'entre eux sont accessibles via des contrats d'assurance vie. Ces placements sont extrêmement spéculatifs, sans garantie de capital. « Ne cédez pas aux offres de trading sur l'or au moyen de CFD (Contract for difference) ou d'options binaires », conseille ainsi ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer