1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accords commerciaux : pourquoi Bruxelles se décarcasse
Le Point17/11/2017 à 08:40

L'Union européenne s'est placée dans une situation assez paradoxale : alors que la Commission de Bruxelles signe des accords de libre-échange en négociant d'arrache-pied durant des années les conditions les plus favorables possible, les entreprises européennes n'en profitent pas et, en tout cas, moins que nos partenaires... Décourageant? ! Pour la première fois, un rapport européen fait le point complet sur l'état réel de nos importations et exportations dans le cadre des accords de libre-échange que nous signons avec la terre entière.

Non pas que ces accords soient inutiles, mais nous n'en tirons pas le bénéfice maximal. Deux chiffres résument cette situation : en moyenne, nos entreprises utilisent à 70 % les opportunités commerciales ouvertes par les accords tandis que nos partenaires les exploitent à 90 %. C'est d'autant plus vrai dans certains secteurs où les efforts de la Commission pour abaisser les barrières douanières n'ont servi quasiment à rien. Par exemple : en Amérique centrale, l'Union européenne s'est battue pour obtenir des contingents tarifaires (zéro droit de douane jusqu'à telle quantité) pour quatre produits : le jambon affiné, le lait en poudre, le fromage et la viande de porc transformée. Résultat : le contingent pour le lait en poudre n'a été utilisé qu'à hauteur de 14 % et seulement 4,9 % s'agissant du porc... C'est quand même embêtant alors que nos exploitants...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer