Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza

Reuters26/08/2014 à 21:12

(Actualisé avec responsable israélien, communiqué égyptien) par Nidal al-Mughrabi et Jeffrey Heller GAZA, 26 août (Reuters) - Israël et le Hamas ont conclu un accord de cessez-le-feu illimité dans la bande de Gaza, destiné à mettre fin à sept semaines d'un conflit qui a fait plus de 2.000 morts, ont annoncé mardi les deux camps et l'Egypte, qui a joué les médiateurs. Le cessez-le-feu devait entrer en vigueur mardi à 16h00 GMT, a précisé le ministère égyptien des Affaires étrangères. Quelques minutes après l'heure prévue, des sirènes d'alerte ont cependant retenti dans le sud d'Israël. Tsahal a dit vérifier si des roquettes sont tombées sur le sol israélien. "Israël a accepté une proposition égyptienne en vue d'un cessez-le-feu total et illimité", a déclaré un haut responsable israélien, confirmant une information annoncée un peu plus tôt de source palestinienne puis égyptienne. Le ministère égyptien des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que l'Etat hébreu avait autorisé l'entrée à Gaza d'aide humanitaire et de matériel de reconstruction. Plus tôt dans la journée, Tsahal avait continué à viser des tours de Gaza, détruisant avant l'aube deux des plus hauts immeubles de l'enclave palestinienne. Selon des représentants palestiniens au Caire, la proposition égyptienne sur laquelle les deux camps se sont entendus prévoit, outre la trêve, l'ouverture immédiate des points de passage entre Gaza, Israël et l'Egypte, ainsi qu'un élargissement de la zone de pêche palestinienne en Méditerranée. Dans un second temps, un mois après l'arrêt des combats, Israéliens et Palestiniens devraient entamer des négociations sur la construction d'un port à Gaza et sur la libération de membres du Hamas détenus par Israël en Cisjordanie occupée, ont-ils ajouté. TOURS DÉTRUITES Le ministère égyptien des Affaires étrangères s'est contenté d'indiquer dans son communiqué que les pourparlers indirects reprendraient au Caire dans un délai d'un mois suivant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu. Mardi, les raids aériens israéliens ont fait six nouveaux morts à Gaza, portant à 2.129 le nombre de Palestiniens tués en 50 jours de conflit, dont plus de 490 enfants, selon des sources médicales. Les groupes armés ont de leur côté tiré 70 roquettes, selon l'armée israélienne, dont l'une a endommagé une maison de la ville côtière d'Ashkelon et fait dix blessés légers. Une autre roquette a été interceptée dans les environs de Tel Aviv. Depuis le 8 juillet, le bilan du conflit côté israélien s'élève à 64 soldats et quatre civils tués. Ces derniers jours, l'armée israélienne avait concentré ses frappes contre les principaux bâtiments de Gaza, présentés comme des "sites terroristes" abritant des centres de commandement et de contrôle du Hamas. La tour Bacha, un immeuble comprenant des habitations et des bureaux, et la tour résidentielle connue sous le nom de "complexe italien" ont ainsi été détruites aux premières heures de mardi. Vingt personnes ont été blessées dans le bombardement du complexe italien, les avertissements lancés aux habitants et deux projectiles non-explosifs tirés par des drones en guise de coups de semonce ayant permis d'éviter un bilan plus lourd. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a accusé l'Etat hébreu d'un "acte de vengeance sans précédent contre des civils" visant à dissuader les Palestiniens de soutenir le mouvement islamiste. (Simon Carraud, Agathe Machecourt et Tangi Salaün pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.