1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord pour prolonger de six mois les sanctions de l'UE contre Moscou
Reuters17/06/2015 à 16:08


(Précisions, contexte) BRUXELLES, 17 juin (Reuters) - Les ambassadeurs des 28 pays de l'Union européenne sont convenus mercredi de prolonger de six mois, jusqu'au 31 janvier 2016, les sanctions économiques contre la Russie en raison de son implication dans le conflit ukrainien, a-t-on appris de sources diplomatiques à Bruxelles. L'UE affiche ainsi son unité malgré les réserves de certains de ses membres à l'égard de ces sanctions prises contre Moscou, premier fournisseur de l'Europe dans le domaine de l'énergie. Les sanctions ont été imposées dans un premier temps pour un an en juillet 2014, en réponse à l'annexion de la Crimée par la Russie et au soutien apporté selon l'UE par Moscou aux rebelles séparatistes dans l'est de l'Ukraine. Lors d'une réunion lundi prochain à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères de l'Union ratifieront l'extension pour six mois de ces mesures, ce qui ne semble être qu'une simple formalité, ajoute-t-on de sources diplomatiques. La presse russe, qui cite le ministre des Finances Anton Silouanov, rapporte que Moscou avait déjà pris en compte la décision de l'EU dans ses prévisions économiques. En représailles aux sanctions des Vingt-Huit et des Etats-Unis, la Russie a interdit la plupart des importations de produits alimentaires en provenance de l'Ouest. La prolongation des sanctions européennes intervient alors que les combats se poursuivent dans l'est de l'Ukraine, en violation des accords conclus en février dernier à Minsk, la capitale biélorusse. Les dirigeants du G7, réunis il y a neuf jours en Allemagne, se sont dits prêts à prendre si nécessaire de nouvelles mesures contre Moscou et ont lié la durée des sanctions à la mise en oeuvre intégrale des accords de Minsk et au respect de la souveraineté de l'Ukraine par la Russie. (Adrian Croft avec Alastair Macdonald et Jan Strupczewski; Guy Kerivel pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer