1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord Les Républicains-UDI pour les élections régionales
Reuters23/06/2015 à 19:28

ACCORD D'UNION ENTRE LES RÉPUBLICAINS ET L'UDI POUR LES RÉGIONALES

PARIS (Reuters) - Les Républicains ont scellé mardi un accord d'union avec les centristes de l'UDI pour les élections régionales de décembre, une alliance qui laisse ouverte la question de la participation des centristes à la primaire de 2016.

"Nous avons trouvé un partenariat équilibré", a jugé Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, sur iTELE.

Le bureau politique de LR a validé le compromis conclu entre Nicolas Sarkozy et Jean-Christophe Lagarde, alors que la mouvance centriste se divise sur sa stratégie présidentielle pour 2017.

Le président des Républicains souhaitait que l'accord inclue un engagement de l'UDI à participer à la primaire de novembre 2016 qui désignera le candidat de l'opposition de droite à la présidentielle, mais le président de l'UDI, mis à l'écart dans les discussions, a refusé de bouleverser son agenda.

Ce sont les militants de l'UDI qui se prononceront sur la participation ou non du parti lors d'un congrès au printemps 2016.

Après une union victorieuse aux municipales de 2014 et aux départementales de mars dernier, l'accord national entre LR et l'UDI cède aux centristes trois des 13 têtes de listes régionales en métropole.

Hervé Morin mènera la liste en Normandie, Philippe Vigier en Centre-Val de Loire et François Sauvadet en Bourgogne-Franche-Comté où Alain Joyandet, qui faisait déjà campagne sous la bannière LR, a finalement consenti à se retirer.

Les trois têtes de liste, reçues la semaine dernière par Nicolas Sarkozy, soutiennent le principe des primaires.

D'autres discussions, délicates, attendent désormais les deux partis sur la composition des listes, région par région.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer