Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Accord historique à Vienne entre l'Iran et les grandes puissances

Reuters 14/07/2015 à 12:38

(actualisé avec précisions) par Parisa Hafezi, Louis Charbonneau, John Irish et Arshad Mohammed VIENNE, 14 juillet (Reuters) - L'Iran et les grandes puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) ont trouvé un accord sur le programme nucléaire de Téhéran qui permettra une levée des sanctions économiques pesant sur la République islamique. Après des jours et des nuits d'intenses et parfois houleuses tractations, dont la dernière phase a duré plus de deux semaines à Vienne, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et la chef de file de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, se sont présentés mardi pour officialiser l'événement, qui marque une étape décisive dans le dossier nucléaire iranien, lequel empoisonne les relations internationales depuis douze ans. L'accord conclu entre l'Iran et les grandes puissances est un "moment historique" et un "nouveau chapitre d'espoir" s'ouvre, a déclaré mardi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence de presse. A ses côtés, Federica Mogherini, chef de file de la diplomatie européenne, a estimé que l'accord conclu à Vienne ouvrait la voie à une nouvelle ère pour les relations internationales. Selon Mohammad Javad Zarif, cité par l'agence iranienne Isna, l'accord conclu mardi est le "meilleur possible", même "s'il n'est pas aussi complet que l'auraient voulu chacune des parties impliquées". Le président américain, Barack Obama, fera une déclaration à 11h00 GMT, a annoncé la Maison blanche. L'accord marque un tournant dans les relations de Téhéran avec les pays occidentaux, qui soupçonnent la République islamique d'avoir utilisé son programme nucléaire civil comme couverture pour chercher à développer un savoir-faire en matière d'armement nucléaire. DES EMBARGOS MAINTENUS Le texte, dont les grandes lignes avaient été fixées dans un premier texte le 2 avril, encadrera le programme nucléaire de Téhéran pendant au moins dix ans en échange de la suspension progressive des sanctions économiques qui pèsent sur l'économie du pays et notamment sur ses exportations pétrolières. Des sources diplomatiques ont précisé que l'accord prévoyait un maintien pendant cinq ans de l'embargo des Nations unies visant les importations d'armes par l'Iran et que celui qui vise les technologies de missiles ne pourrait être levé pendant huit ans. Si l'Iran venait à contrevenir aux termes de l'accord, les sanctions économiques pourraient être remises en place dans un délai de 65 jours. Principal adversaire à la conclusion d'un accord avec l'Iran, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé qu'il s'agissait d'une erreur grave aux conséquences historiques d'une ampleur considérable. "L'Iran va obtenir un sauf-conduit vers les armes nucléaires. Beaucoup des restrictions qui devaient l'empêcher de s'en doter vont être levées", a dit Benjamin Netanyahu. "C'est le jackpot pour l'Iran, une manne de centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de continuer à agresser et à terroriser la région et le monde. C'est une erreur grave aux conséquences historiques." L'accord sera également scruté de près au Congrès américain, dominé par des républicains qui ne cachent pas leur méfiance à l'égard de la République islamique, perçue comme ennemie depuis l'envahissement en 1979 de l'ambassade américaine à Téhéran. * Voir aussi CHRONOLOGIE de la crise du nucléaire iranien ID:nL5N0ZU162 (Nicolas Delame pour le service français, édité par Eric Faye)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.