Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord de compétitivité signé chez Mahle-Behr

Reuters04/05/2016 à 21:01

STRASBOURG (Reuters) - Deux syndicats sur cinq de l’équipementier automobile Mahle-Behr, à Rouffach, dans le Haut-Rhin, ont signé mercredi un accord de compétitivité demandé par la direction pour ne pas aller au-delà des 110 suppressions d’emplois annoncées en janvier, a-t-on appris de source syndicale.

L’accord est réputé valide dans la mesure où les deux syndicats signataires, la CFE-CGC et l’Unsa, représentent un peu plus de 30% des salariés aux dernières élections professionnelles. D’autres syndicats représentant au moins 50% des salariés peuvent toutefois le dénoncer.

La CFTC, premier syndicat au sein de cette usine qui fabrique des systèmes de chauffage et de climatisation, a refusé de signer, de même que la CGT et la CFDT.

Mahle-Behr, un groupe allemand basé à Stuttgart, demandait aux 870 salariés un effort équivalant à 8% de la masse salariale, faute de quoi les 110 suppressions d’emplois (aujourd’hui ramenées à 105) passeraient à 180.

L’accord prévoit l’abandon d’un jour de RTT sur la base du volontariat, celui des jours gagnés (un à deux) par les salariés en cas de fractionnement des congés, et un quasi gel des salaires avec une augmentation annuelle de 0,4% (0,5% pour les bas revenus) jusqu’en 2020.

En échange, la direction prévoit de rapatrier en Alsace trois lignes de produits prévues pour la République tchèque.

Mais elle refuse de s’engager sur un maintien de l’emploi sur la période, faute d’être certaine de bénéficier d’une charge suffisante pour faire tourner l’usine.

Une clause prévoit un premier bilan en 2018. En l’absence de nouveaux marchés, l’accord tomberait, ouvrant la voie à un nouveau Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

La CFTC, au départ favorable à un accord, a renoncé à signer. "Notre principale demande, c’était la garantie de l’emploi jusqu’en 2010 et là-dessus on n’a rien eu", a dit à Reuters le syndicat, qui n’envisageait pas pour autant de dénoncer l’accord.

La CGT et la CFDT étaient les plus opposées à la proposition de la direction. "De toutes façons, on ne sera jamais compétitifs vis-à-vis des Tchèques", a dit à Reuters Sabine Studer, déléguée CFDT.

A l’appui de leur scepticisme, les syndicats rappellent l’accord de maintien de l'emploi, précurseur des accords de compétitivité, signé en juillet 2013 à Rouffach, après un avis favorable des salariés consultés par référendum.

Il prévoyait un gel des salaires et l'abandon de cinq jours de congé de RTT (réduction du temps de travail) pendant deux ans, ainsi qu’un plan de départs volontaires saisi par 160 salariés. Mais il n’avait pas été reconduit, en l’absence d’un effet suffisamment positif sur la marche de l’entreprise.

(Gilbert Reilhac, édité par Emmanuel Jarry)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.