1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Accord à l'amiable de $5 mds aux USA sur le scandale du forex-FT

Reuters11/05/2015 à 17:22

NEW YORK, 11 mai (Reuters) - La justice américaine a conclu un accord à l'amiable global de plus de cinq milliards de dollars (4,48 milliards d'euros) avec cinq grandes banques sur des allégations de manipulation du marché des changes, rapporte lundi le Financial Times. L'accord pourrait être annoncé dès mercredi, précise le quotidien, qui cite des sources proches du dossier. Barclays BARC.L aurait accepté de verser environ deux milliards de livres (2,79 milliards d'euros) à la FCA (Financial Conduct Authority) britannique, au département américain de la Justice, à la Réserve fédérale et à la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) américaines, ainsi qu'aux autorités financières new-yorkaises, ajoute le quotidien. De leur côté, JPMorgan Chase JPM.N , RBS RBS.L et Citigroup C.N devraient verser environ un milliard de dollars chacune au département de la Justice, en plus des précédents réglements, selon le FT. En novembre, les autorités britanniques, suisses et américaines ont infligé des amendes de plus de 4,3 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) à six banques (UBS, HSBC HSBA.L , Citigroup, Royal Bank of Scotland, JPMorgan et Bank of America BAC.N ) dans le cadre de règlements négociés sur des manipulations présumées du marché des changes, dont le département de la Justice n'était pas partie prenante. ID:nL6N0T2134 Le FT rapporte en outre que les filiales de ces trois banques, ainsi que Barclays, devraient plaider coupables. L'amende à verser par UBS reste incertaine et le département de la Justice poursuit ses discussions avec la banque suisse sur la question de savoir si elle plaidera ou non coupable. Les holdings de HSBC et Bank of America, qui étaient parties prenantes de l'accord de novembre, ne sont pas concernées par ce dernier accord. Le département de la Justice pourrait par ailleurs reprendre ses poursuites en pénal contre Barclays et UBS pour manipulation des taux de référence du Libor, croit savoir le quotidien. Citigroup a reconnu lundi de son côté dans un document réglementaire qu'elle pourrait plaider coupable de manipulation entre 2008 et octobre 2013 du marché des changes, qui brasse plus de cinq milliards de dollars de transactions quotidiennes. La banque a ajouté que la Justice américaine n'avait en revanche pas l'intention de la poursuivre dans l'affaire du Libor. Elle a laissé ses estimations de provisions pour risques juridiques au niveau annoncé à la fin de l'an dernier, soit quatre milliards de dollars. (David Henry à New York et Richa Naidu à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées

-4.11%
+2.11%
-9.63%
+2.27%
+1.35%
+2.01%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • guerber3
    11 mai18:15

    Mais surtout; pas de personnes physiques condamnées, sinon, ils ne pourraient pas recommencer...!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.