Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accidents de destroyers américains : la piste des cyberattaques

Le Parisien23/08/2017 à 10:44

Accidents de destroyers américains : la piste des cyberattaques

Quatre accidents depuis le début de l'année 2017, dont deux mortels. Dans l'océan Pacifique, les navires américains de l'US Navy traversent une série noire, suscitant des interrogations sur une possible opération de cyberattaque en cours. Certains spécialistes jugent improbable que des personnes ou entités mal intentionnées puissent orchestrer un tel accident, compte tenu des systèmes de sécurité américains et de la logistique qu'il faudrait déployer pour faire converger deux navires. Mais pour d'autres, il n'est pas satisfaisant d'imputer la série noire à l'erreur humaine ou à la coïncidence.

 

Lundi, le destroyeur USS John S. McCain est entré en collision avec un pétrolier alors qu'il faisait route vers Singapour pour une halte de routine. Dix marins ont été portés disparus et cinq ont été blessés avant que l'US Navy n'annonce mardi que des dépouilles avaient été retrouvées par les plongeurs.

 

«Nous n'écartons aucune piste»

Interrogé sur le sujet, l'amiral Scott Swift, commandant de la flotte Pacifique, s'est refusé à exclure un acte de sabotage. «Nous n'écartons aucune piste», a-t-il éludé. Le chef des opérations de la marine américaine, l'amiral John Ridcharson, n'a pas non plus exclu qu'une cyberattaque puisse expliquer l'accident. «Nous envisageons toutes les possibilités, a-t-il déclaré. Comme nous l'avons fait avec le Fitzgerald.»

Deux mois auparavant, le 17 juin, sept marins avaient péri dans un accident entre le destroyer USS Fitzgerald et un porte-conteneurs au large du Japon. Deux autres incidents, davantage passés inaperçus, sont survenus cette année dans le Pacifique. En janvier, l'USS Antietam s'est échoué près de sa base japonaise et en mai l'USS Lake Champlain est entré en collision avec un navire de pêche sud-coréen. Il n'y a pas eu de victimes.

Itar Glick, chef de l'entreprise de cybersécurité Votiro, établie en Israël, estime possible que les systèmes GPS ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.