Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Accélération inattendue dans le secteur manufacturier

Reuters30/06/2017 à 09:34

ACCÉLÉRATION INATTENDUE DANS LE SECTEUR MANUFACTURIER

PEKIN (Reuters) - La hausse de l'activité dans le secteur manufacturier chinois a connu une accélération inattendue en juin, pour évoluer à son rythme le plus soutenu en trois mois, selon des données officielles publiées qui attestent d'une stabilisation de la croissance de la deuxième économie mondiale.

L'indice officiel PMI des directeurs d'achat du secteur s'établit ainsi à 51,7 contre 51,2 en mai alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé 51,0. Cet indice reste au-dessus de la barre de 50 séparant croissance et contraction d'une activité pour le onzième mois de suite.

Cet indicateur confirme le sentiment dominant que l'économie chinoise poursuit sur la voie d'une croissance modérée, ce qui met le gouvernement en bonne position pour atteindre son objectif de croissance de 6,5% fixé pour cette année, un élément positif pour le président Xi Jinping avant les grandes manoeuvres à la tête de l'Etat prévues cet automne.

Le secteur manufacturier a notamment été porté par les commandes à l'exportation, dont le sous-indice a atteint 52,0 contre 50,7 en mai.

La croissance du secteur ne semble toutefois pas reposer sur une assise très large, les difficultés des petites entreprises semblant s'intensifier en comparaison avec la bonne santé des sociétés de taille plus importante.

La plupart des spécialistes de la Chine pensent que la croissance économique du pays a ralenti au deuxième trimestre, en raison notamment des mesures prises par les autorités pour à la fois faire baisser le niveau d'endettement de nombre de secteur industriels, endiguer les risques financiers et durcir les conditions monétaires.

Au premier trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 6,9%, l'économie chinoise avait progressé plus que prévu, à la faveur des dépenses d'infrastructures du gouvernement et de la poursuite du boom immobilier qui ont permis à la production industrielle d'enregistrer sa plus forte croissance en plus de deux ans.

Pour le seul mois de juin, l'indice PMI du secteur des services s'est établi à 54,9, également un pic depuis mars, contre 54,5 en mai.

Les analystes soulignent cependant qu'il ne faut pas accorder trop d'importance aux indices PMI officiels, qui sont plutôt centrés sur les grosses entreprises alors que les enquêtes PMI Caixin/Markit se focalisent davantage sur les petites et moyennes entreprises.

"Nous ne voulons pas accorder une foi excessive aux indices PMI officiels, étant donné qu'ils ont déjà envoyé des signaux erronés par le passé", a noté Julian Evans-Pritchard, économiste chez Capital Economics.

La publication de l'indice PMI Markit/Caixin définitif du secteur manufacturier est prévue le 3 juillet, celle relative au PMi Markit/Caixin des services deux jours plus tard.

(Yawen Chen et Ryan Woo, Henri-Pierra André et Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.