1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Accélération de l'inflation en Allemagne et en Espagne

Reuters30/08/2017 à 17:02

ACCÉLÉRATION DE L'INFLATION EN ALLEMAGNE ET EN ESPAGNE

par Michael Nienaber et Sarah White

BERLIN/MADRID (Reuters) - Les prix à la consommation ont augmenté plus que prévu en Allemagne et en Espagne au mois d'août, montrent des données publiés mercredi qui laissent penser que la solide croissance des deux économies pousse l'inflation à la hausse vers l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE).

Les chiffres étonnament supérieurs aux attentes ont été rendus publics quelques jours seulement après des déclarations du président de la BCE, Mario Draghi, selon lesquelles plus de temps était nécessaire pour que l'inflation au sein de la zone euro se rapproche de l'objectif proche de mais inférieur à 2% à moyen terme de la banque centrale.

Les prix à la consommation en Allemagne, en données harmonisées européennes (IPCH), ont progressé de 1,8% en rythme annualisé, au plus haut depuis un an, et +0,2% sur le mois, selon Office fédéral des statistiques.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient 1,7% sur un an et 0,1% sur le mois après une hausse de 1,5% sur un an en juillet.

La décomposition des données non harmonisées montre que la hausse des prix de l'alimentation et de l'énergie a été la principale explication de l'accélération de l'inflation en août tandis que les prix des services ont moins augmenté qu'en juillet.

"L'inflation repart à la hausse parce que l'économie allemande tourne à plein régime", a dit Jörg Zeuner, l'économiste en chef de KfW, ajoutant qu'il ne voyait pas de signes de ralentissement de la reprise.

"C'est une bonne nouvelle pour la BCE. Cela siginifie qu'elle peut poursuivre sur la voie de la normalisation."

La croissance du Produit intérieur brut de l'économie allemande est ressortie à 0,7% au deuxième trimestre après +0,6% sur les trois mois précédents, soutenue par la demande intérieure à la faveur de la bonne tenue du marché de l'emploi et d'un environnement de bas taux d'intérêt.

Autre signe suggérant que les pressions inflationnistes ont fini par s'orienter à la hausse dans la zone euro: les prix à la consommation en Espagne ont augmenté de 2,0% sur un an en août alors que le marché n'attendait que 1,8%, après 1,7% en juillet.

Les chiffres préliminaires pour la zone euro sont attendus jeudi et les économistes tablent sur une inflation annuelle de 1,4% contre 1,3% en juillet.

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro étaient orientés à la hausse, le dix ans allemand remontant à 0,36%, après avoir touché la veille un plus bas de deux mois à 0,34% en réaction à l'appréciation de l'euro.

"On est à plein dans une situation où, avec la montée de l'euro, les investisseurs s'attendent à une atténuation des pressions inflationnistes dans les mois à venir", explique Antoine Bouvet, stratège de Mizuho. "Donc l'augmentation des chiffres de l'inflation va à l'encontre des anticipations de marché."

(Benoit Van Overstraeten et Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jy831
    30 août18:31

    Quant a l'etat c'est nous tous...

    Signaler un abus

  • jy831
    30 août18:30

    @Im123457 quels arguments etayez vous pour dire que l'inflation ne bénéficient pas aux ouvriers et cadres moyens. CBeaucoup de ces gens sont endéttés car ils ont acheté un bien immobilier avec un credit pouvant aller jusqu'a 30 ans .Ne croyez vous pas que ces gens sont soulagés si le credit devient moins lourd ? Car s'il y a inflation les salaires augmentent (certes moins vite ) et leur mensualités restent fixes.Par exemple...

    Signaler un abus

  • lm123457
    30 août17:41

    non à jy. Ce n'est une bonne nouvelle que pour les plus gros endettés. Donc les Etats. Pas pour les ouvriers ni pour les cadres moyens. Bref, ca sert les banques. Or c'est justement fait pour elles. Pas pour moi.

    Signaler un abus

  • jy831
    30 août17:32

    correction pas pour les exilés fiscaux car leur argent n'est pas caché mais plutot pour les fraudeurs.

    Signaler un abus

  • jy831
    30 août17:29

    @monjohn effectivement 1,8% n'est pas suffisant,mais toute hausse est bonne a prendre

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.